Tina Mazé
La skieuse slovène Tina Mazé | OLIVIER MORIN / AFP

Tina Mazé a trouvé un nouvel entraîneur

Publié le , modifié le

Hors sujet cette saison après avoir écrasé l'exercice précédent, la skieuse slovène Tina Mazé a trouvé un nouvel entraîneur en la personne de Mauro Pini. Ancien coach de Lara Gut et de l'équipe féminine de Suisse, l'Italien tentera de rallumer la flamme chez la tenante du gros globe de cristal à un peu moins d'un mois des JO. Leur collaboration s'étendra jusqu'à la fin de saison.

A la recherche du ski qui avait fait d'elle une recordwoman de points en Coupe du monde (2414 unités) et une vainqueur du gros globe de cristal la saison dernière, Tina Mazé a choisi de s'adjoindre les services d'un nouvel entraîneur. Epaulé par l'Italien Walter Ronconi, successeur de son compatriote Livio Magoni depuis quelques mois, la Slovène a choisi de changer au profit d'un coach... transalpin. Ancien mentor de Lara Gut, Mauro Pini va tenter de remettre la skieuse de 30 ans sur la voie du succès. En 15 courses, celle qui comptait déjà cinq succès l'an dernier à la même époque n'a pas vaincu une seule fois. Tout juste compte-t-elle 3 podiums (Levi, St Moritz, Val d'Isère). Un bilan famélique pour une femme ayant intégré le cercle très restreint des six skieuses vainqueurs d'une course dans chacune des cinq spécialités du ski alpin. D'autant plus quand on le compare à son exceptionnelle saison 2012/2013 (24 podiums, dont 11 victoires). 

Jamais titrée aux JO

"C'est une requête à laquelle je ne m'attendais pas. Je suis curieux  d'entamer cette aventure. Il faut travailler sur la confiance, que Tina  retrouve la sérénité. Elle n'a certainement pas oublié son ski", a indiqué son nouveau coach à la Radio suisse italienne (RSI). Double vice-championne olympique à Vancouver il y a quatre ans, Mazé sait qu'elle jouera à Sotchi ses ultimes chances de titre olympique. C'est pour cela qu'en compagnie de son compagnon Andrea Massi, manager de sa structure d'entraînement privée, la fusée slovène au caractère difficile a choisi de changer ses habitudes. 

Jerome Carrere