Thorpe rate son pari

Thorpe rate son pari

Publié le , modifié le

Ian Thorpe n'ira pas aux Jeux Olympiques de Londres. La légende australienne, sortie de sa retraite après cinq années loin des bassins pour essayer de participer aux JO, a échoué dans sa quête en ne parvenant pas à se qualifier dans les épreuves du 200 et du 100m lors des sélections australiennes à Adelaïde.

 Thorpe , 29 ans, sorti de sa retraite l'an passé après cinq ans d'absence, avait déjà échoué vendredi sur 200 m nage libre, sa meilleure chance de qualification, et ne figurera donc pas dans la sélection australienne aux Jeux de Londres (27 juillet-12 août). Sur 100 m, Thorpe a réalisé seulement le 21e chrono des séries dans un chrono médiocre (50 sec 35/100e), à plus de deux secondes du champion du monde James Magnussen, auteur du meilleur temps des séries (48.26) et à près de deux dixièmes du 16e et dernier qualifié pour les demi-finales. Il fallait qu'il termine dans les six premiers en finale pour être sélectionné en relais. "Cela aurait été grand de l'avoir à Londres, c'est décevant", a commenté Magnussen, qui a "toujours admiré" son compatriote.

"Je suis déçu de ne pas avoir réussi à montrer en course tout le travail  que j'ai effectué à l'entraînement. Mais je ne regrette pas d'avoir tenté le  coup", a réagi l'Australien après son échec. "Je veux continuer à nager. Je veux être compétitif à nouveau. J'ai raté ce qui était un objectif difficile à atteindre en un temps si  court mais l'envie est toujours là." Mais il a dit ne rien exclure par rapport aux JO de Rio en 2016, où il aura 33 ans.

L'échec de "la Thorpille", le nageur australien le plus titré des JO avec 5 médailles d'or -3 à Sydney (2000) et 2 à Athènes (2004)-, n'est pas une surprise au vu de ses résultats plutôt décevants depuis son retour à la compétition en novembre dernier à Singapour, cinq ans après l'annonce de sa retraite sportive. "L'issue la plus réaliste est que je vais très probablement échouer", avait-il lui-même déclaré avant les sélections. Mais les entraîneurs et ses rivaux se méfiaient tout de même de Thorpe , qui a régné sur les bassins de 1998 à 2004, avec outre ses 9 médailles olympiques, 11 titres de champion du monde et 13 records du monde en grand bassin.