Teddy Tamgho fracture du fémur 2016
Teddy Tamgho, victime d'une fracture du fémur, hurle de douleur après son saut lors des Championnats de France d'athlétisme 2016 à Angers. | STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI media

Teddy Tamgho forfait pour les Jeux de Rio à cause d'une fracture du fémur

Publié le , modifié le

Immense coup dur pour l'athlétisme français et surtout pour le malheureux Teddy Tamgho ! Le champion du monde 2013 du triple saut ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques de Rio (5-21 août) en raison d'une fracture "du condyle médial du fémur", a annoncé samedi la Fédération française d'athlétisme (FFA). Tamgho s'est blessé ce samedi lors des Championnats de France d'Angers au moment même où il réalisait les minima le qualifiant pour Rio...

Oui, on peut clairement parler de malédiction. Une fracture de la cheville droite en 2011, déjà forfait pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012 à cause d'une excroissance osseuse, une fracture du tibia gauche en novembre 2013 puis une rupture du tendon d'Achille en mai 2015, les blessures n'en finissent jamais... Et au final, le triple sauteur français originaire du Cameroun ne verra pas Rio en août prochain et cette blessure nécessite généralement six mois d'arrêt d'activité.

"Je vais revenir"

Et pour le coup, c'est un immense coup dur pour le clan français et l'athlétisme tricolore. Son saut à 17,15m, ce samedi après-midi à Angers lors des Championnats de France, après s'être blessé sur le troisième appui en dit long sur le talent et la détermination de Tamgho. Depuis des mois, voire mêmes des années, il clame haut et fort qu'il reviendra toujours plus fort, notamment pour les JO au Brésil. "Ça fait cinq fois que je me fais opérer en quatre ans. Chaque fois que je me blesse, les gens doivent comprendre que je vais revenir", avait insisté le Francilien le 28 février dernier à Aubière (Puy-de-Dôme), sitôt le titre national du triple saut (16,98 m) en salle récupéré. Sa façon à lui, comme souvent, de gérer ses coups blessures. Car, outre le fait qu'il était clairement une chance de médaille voire même de sacre olympique, c'est aussi son personnage et son enthousiasme qui nous manqueront tant cet été...

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet