Chavanel contre-la-montre Besançon
Le français Sylvain Chavanel décroche une belle 5e place et fait honneur à son maillot de champion de France du chrono. | PASCAL PAVANI / AFP

Sylvain Chavanel: "Je suis complètement rétabli!"

Publié le , modifié le

Douze jours après son abandon du Tour de France à cause d'une bronchite, Sylvain Chavanel renoue avec la compétition samedi dans la course sur route qui ouvre les compétitions olympiques de cylclisme. Le Français, 33 ans, participe à ses deuxièmes JO, huit ans après la découverte d'Athènes. "J'étais un jeunot", s'amuse-t-il à ce souvenir.

Que s'est-il passé depuis votre abandon du Tour?
Sylvain Chavanel: J'ai dû prendre des antibiotiques pendant neuf jours. Sur le Tour, on  le sait, ça ne peut pas se soigner, ça ne peut qu'empirer. Je suis allé au bout  du bout. Au-delà, ça mettait en péril l'échéance JO. J'ai cherché à récupérer.  Au total, j'ai passé quatre jours sans monter sur le vélo. Puis j'ai repris  progressivement chez moi. Depuis dimanche, ça va. Maintenant je suis  complètement rétabli!
   
Pensez-vous retrouver votre condition du début de Tour (3e du prologue  de Liège et 5e du contre-la-montre de Besançon)?
SC: J'étais en grande condition avant de tomber malade, il n'y a pas de  raison que ça ne revienne pas. On ne perd pas tout en arrêtant quatre jours le  vélo, surtout après avoir fait une succession de journées de 200 bornes.  J'espère avoir récupéré par rapport à ceux qui ont terminé le Tour. Moi, j'ai  une semaine de moins dans les jambes. Je me suis arrêté quand il fallait.
   
A quoi pensez-vous surtout, la course en ligne ou le contre-la-montre de  mercredi prochain?
SC: Je ne vous cache pas que, par rapport à mes résultats de l'année, le  contre-la-montre est davantage dans mes pensées. Mais la route est importante  pour l'équipe de France et pour moi aussi. Les JO, je les ai découverts en  2004. Ca touche le grand public, on sort du seul milieu cycliste.

AFP