Adelina Sotnikova (championne olympique)
Adelina Sotnikova (championne olympique) | YURI KADOBNOV - AFP

Sotnikova, l'or surprise !

Publié le , modifié le

Adelina Sotnikova est devenue pour la première fois de sa carrière championne olympique de patinage artistique. Outsider sérieuse, Sotnikova devance l'archi favorite, Yuna Kim et l'Italienne Carolina Kostner. La Française, Meité, termine 10e.

Aussi inattendue que sublime ! La médaille d'or décrochée par Adelina Sotnikova a fait lever l'Iceberg de Sotchi. A l'annonce du score de sa rivale, Yuna Kim, la folie s'est emparée du Palais des sports de glace où le peuple russe s'était rassemblé, espérant une médaille pour sa tsarine, Yulia Lipnitskaya. Celle-ci termine cinquième mais le peuple russe s'est trouvée une nouvelle héroïne. Deuxième du programme court, Sotnikova a réalisé le programme libre parfait pour devancer de cinq points sa rivale sud-coréenne (224.59 contre 219.11). L'Italienne Caroline Kostner a conservé sa troisième place acquise à l'issue du programme court et décroche la médaille de bronze. La Française, Maé Bérénice Meité termine 10e et accroche le Top 10 qu'elle visait.

Championne de Russie à 12 ans

A 17 ans, celle qui n'avait jamais remporté de médaille d'or mondiale décroche l'or le plus inattendu des épreuves de patinage artistique à Sotchi. Championne de Russie à quatre reprises (en 2008 à 12 ans puis en 2011, 2012 et 2012), Adelina Sotnikova a réussi ce que sa compatriote, Lipnitskaya n'a pas fait. Tout le monde attendait sa cadette mais c'est bel et bien, Sotnikova qui décroche l'or. Yuna Kim, championne olympique à Vancouver, ne deviendra pas la troisième fille à conserver son titre olympique. A 23 ans, la Sud-Coréenne se retire sur cette médaille d'argent sans doute décevante pour elle.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot