J-100 Sotchi
Le public russe a célébré le J-100 | Flickr - Sochi 2014 Winter Games

Sotchi se met en ordre de marche

Publié le , modifié le

Malgré les polémiques, Sotchi se prépare à accueillir ses Jeux Olympiques. Les chronos affichant les compte à rebours ont été installés, les uniformes des milliers de volontaires ont été dévoilés, signes que la Russie est entrée dans la dernière ligne droite qui la sépare des Jeux.

J-100, une date symbolique, rappelant l'imminence de Jeux, dont la préparation aura été chaotique de par son coût et tumultueuse en raison des polémiques. Mais dans les rues de la cité balnéaire, transformée pour l'occasion, et dans toute la Russie, au fur et à mesure que l'événement approche, les JO deviennent de plus en plus concrets. Ce 29 octobre, à 20h14 heure de Moscou, les 9 horloges du compte à rebours disséminé dans 9 villes du pays ont débuté leur inéluctable décompte jusqu'au jour fatidique, le 7 février prochain. Invité à visiter les installations, Thomas Bach, le président du CIO (Comité International Olympique), a assuré "que l’enthousiasme des gens envers les Jeux ne cesse pas de croître et que l’esprit olympique a réellement investi ce pays". Outre les horloges, les uniformes portés par tous les volontaires durant la quinzaine olympique ont été dévoilés. "Patchwork" de couleurs avec une dominante de bleu symbolisant la diversité des régions russes, il vêtira ceux qui "vont incarner l'image des Jeux Olympiques" selon Thomas Bach.

Autre élément mis en place : des billets de banque. La Banque centrale de Russie a en effet annoncé l'impression mercredi de billets de banque de 100 roubles (2,5 euros environ) à l'effigie des JO: d'un côté, l'image d'un sportif en snowboard effectuant un saut au-dessus de Sotchi, de l'autre le stade olympique et l'oiseau de feu, oiseau légendaire issu du folklore russe. Ces billets dominés par la couleur bleue seront tirés à 20 millions d'exemplaires, a précisé la banque dans un communiqué.

Impatience et enthousiasme

Dans un peu plus de trois mois, 6000 athlètes et accompagnateurs de plus de 80 pays s'aligneront sur 98 épreuves. Des chiffres gigantesques au vue des 250 athlètes qui avaient participé au premiers jeux d'hiver il y a 90 ans à Chamonix. Mais l'ampleur de la tâche n'effraie pas Sotchi et le président du Comité d'Organisation, Dmitry Chernyshenko. "Aujourd’hui, à 100 jours des Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi, nous sommes prêts. L’esprit olympique investit la ville et le pays entier et les sites olympiques attendent leurs invités. Nous sommes dans la dernière ligne droite: les athlètes s’entraînent; les volontaires préparent leur arrivée à Sotchi; et le personnel du Comité d’organisation travaille dur, notamment pour faire profiter tous les russes du relais national de la flamme olympique le plus long de l’histoire". Chernyshenko est "impatient", Jean-Claude Killy, président de la Commission de Coordination des Jeux, est persuadé que les Russes "seront prêts". Thomas Bach, lui, a partagé son enthousiasme tout en rappelant l'ampleur de la tâche qui attend les Russes. "Il reste 100 jours avant le début des jeux. Nous sommes persuadés que ces jeux seront impressionnants, mais nous savons que ces 100 jours seront les plus difficiles pour les préparatifs".

La presse s'y met

La presse russe a également voulu marquer l'événement J-100, certains journaux publiant des suppléments "spécial JO", à l'image du quotidien Sovietski Sport qui titre:  "Les jeux Olympiques, un cadeau du Père Noël". Le quotidien des affaires Vedomosti publie aussi un supplément spécial et une double page avec des photos de toutes les médailles des JO d'hiver depuis la première édition à Chamonix (sud-est de la France) en 1924, jusqu'au XXIIe  jeux de Sotchi en 2014. Une cérémonie est prévue dans la soirée à Moscou où des sportifs, artistes et autres invités ont été conviés à assister à la présentation sur écran géant  du "plus grand drapeau interactif de Russie" en l'honneur de ces jeux. Du faste donc pour un pays et Sotchi, la ville qui attend la flamme. Après avoir vaincu sans faillir le pôle Nord et en attendant l'espace du 7 au 11 novembre prochain, cette dernière va vivre une étape festive à Kaliningrad au bord de la Baltique pour célébrer ce J-100. Le président russe Vladimir Poutine voulait que ces Jeux soient une priorité nationale, cela en prend le chemin.

La banquise théâtre de J-100

Voir la video