Compétition Ophélie David
La Française Ophélie David | AFP - Jean-Pierre Clatot

Sotchi 2014: Ophélie David veut gagner

Publié le , modifié le

Un seul titre vous manque et tout est dépeuplé. L’adage détourné sied parfaitement à la Française. Reine du ski acrobatique (championne du monde de skicross et lauréate de dix globes de la Coupe du monde), Ophélie David rêve de s’emparer du titre olympique, quatre ans après l’échec de Vancouver.

Elle n’a rien oublié. Vancouver, février 2010 : victime d’une chute au stade des quarts de finale, Ophélie David rate le grand rendez-vous de sa carrière, celui qui aurait accru la notoriété d’une championne d’exception qui a quasiment tout raflé au cours d’une carrière bien remplie.

Une décennie de succès

Pas moins de 25 victoires en Coupe du monde de skicross dont elle a remporté 10 globes, victorieuse à trois reprises du classement général de la Coupe du monde de ski acrobatique (2006, 2008, 2009), un sacre mondial à Madonna di Campiglio en 2007, 4 titres consécutifs aux Winter X Games entre 2007 et 2010, la native de Cucq (37 ans) n’a plus rien à prouver.

Elle sait cependant qu’une couronne olympique lui vaudrait une reconnaissance auprès du grand public, à la manière d’un Jason Lamy-Chappuis qui l’a devancée pour la nomination du porte-drapeau à Sotchi. Affable et déterminée, l’athlète du Pas-de-Calais espère rendre son ultime rendez-vous avec l’histoire inoubliable.

Toujours aussi conquérante mais plus expérimentée, la licenciée de l’Alpe d’Huez veut mettre toutes les chances de son côté pour triompher en Russie nonobstant les impondérables dans une discipline qui ne tolère aucun écart, au sens propre comme au figuré. Il serait étonnant qu’elle n’ait pas retenu la leçon de Vancouver pour s’offrir (au moins) une médaille tant méritée. Et si la breloque était couleur jaune d’or, l’histoire n’en serait que plus belle.

Vidéo: portrait d'Ophélie David