Tyson Gay

Soirée américaine à Monaco

Publié le , modifié le

Les Américains ont marqué de leur empreinte vendredi la réunion Herculis de Monaco, 9e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme, soit en réussissant de notables performances, ou en passant à côté de leur sujet, à huit jours des Jeux de Londres.

Au chapitre des réussites, les relayeurs américains ((Kimmons, Gatlin, Gay, Bailey) ont établi la meilleure performance mondiale de l'année en remportant le 4x100 m en 37 sec 61/100e, Le duel entre les Etats-Unis et la Jamaïque monte donc d'un cran dans l'optique des jeux Olympiques de Londres, même si les Jamaïcains semblent garder une longueur d'avance au regard de leur record du monde (37.04) établi l'an dernier en finale des Mondiaux de Daegu.

Autre MPM réalisée sur le rocher,  celle d'Aries Merritt qui a égalé pour la 2e fois de suite sa meilleure performance mondiale sur 110 m haies dans le temps de 12 sec 93/100e. Comme en Angleterre, il a devancé son compatriote et champion du monde en titre Jason Richardson (13.07).

Son homonyme LaShawn Merritt, grand favori du 400 m dans l'optique des jeux Olympiques, a dû arrêter sa course à Monaco, se touchant l'arrière de la cuisse gauche après 300 m, pour la 9e étape de la Ligue de diamant. L'Américain a ensuite rejoint la ligne d'arrivée en marchant et en secouant sa jambe, et manifestant de l'inquiétude. C'est le Belge Jonathan Borlée qui a créé la surprise en remportant la course en 44.74.

Autre déception celle de l'équipe composée des meilleures sprinteuses américaines, n'a pu terminer le relais 4x100 m de la réunion de Monaco, à cause d'un mauvais passage de témoins entre les deux dernières relayeuses. L'équipe américaine, composée de Tiana Madison, Allyson Felix, Jeneba Tarmoh et Carmelita Jeter était assez largement en tête de la course lorsque Tarmoh, qui arrivait lancée, et Jeter, qui s'élançait pour la dernière ligne droite, n'ont pas réussi à se transmettre le bâton.

Zéro pointé pour Isinbayeva 

Du côté des "flops", Wallace Spearmon, un des concurrents du Français Christophe Lemaitre pour une médaille aux jeux Olympiques de Londres, a été battu sur le 200 m, seulement 3e de la course en 20 sec 09/100e Spearmon a été devancé par le Jamaïcain Nickel Ashmeade (20.02), non qualifié pour les jeux sur cette distance, et le Néerlandais Churandy Martina, 2e en 20 sec 07/100e, qui s'alignera à Londres sur 100 et 200 m. Par ailleurs, la Tsarine de la perche, la Russe Yelena Isinbayeva a connu une énorme désillusion, incapable de franchir la moindre barre, soulevant de nombreux doutes avant les jeux Olympiques de Londres. Isinbayeva a tenté un coup de poker en entrant dans la compétition à 4,70 m, alors que sa meilleure performance de la saison n'est qu'à 4,75 m. La Russe n'a jamais réussi à franchir cette hauteur, laissant la victoire à l'Allemande Silke Spiegelburg, la seule à passer 4,70 m.

 

Christian Grégoire