Sfoaien Guitoune marque l'essai
Sofiane Guitoune résiste aux défenseurs roumains pour inscrire le premier essai | AFP - FRANCK FIFE

Sofiane Guitoune avec le VII de France à Las Vegas et Vancouver

Publié le , modifié le

Comme il l'avait annoncé après la victoire de Bordeaux-Bègles sur Agen samedi en Top 14, l'ailier Sofiane Guitoune a été sélectionné par l'équipe de France de rugby à VII pour disputer les 5e et 6e étapes du circuit mondial. Après avoir disputé la dernière Coupe du monde avec le XV de France, il se place ainsi sur les rails pour participer aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, en août prochain (5-21 août), pour lesquels les deux équipes tricolores de rugby à VII sont qualifiées.

En moins d'un an, Sofiane Guitoune va-t-il connaître les deux plus grandes compétitions planétaires ? En 2015, il faisait partie du groupe France qui a participé à la Coupe du monde en Angleterre. Il n'y avait disputé qu'un match (contre la Roumanie en phase de poules). En étant appelé par le staff de l'équipe de France à VII pour les deux étapes du circuit mondial en Amérique du Nord (4-6 mars à Las Vegas, 12-13 mars à Vancouver), l'ailier aux appuis de feu se place idéalement pour vivre les prochains Jeux Olympiques.

Déjà passé au VII en 2008-2009

A bientôt 27 ans, il possède un profil similaire à celui d'un Julien Candelon, passé depuis longtemps à VII après avoir fait les beaux jours de l'USAP. Son mètre quatre-vingt-quatre pour 94kg font de lui un ailier moderne, puissant mais surtout très rapide, aux crochets incisifs. Ses caractéristiques font de lui un potentiel atout, d'autant qu'il a déjà évolué à VII en 2008-2009, lorsqu'il jouait à Agen. "Si je vais avec eux, ce n'est pas juste pour faire un tournoi, m'amuser. L'objectif est d'apporter à l'équipe et pourquoi pas prendre un billet pour les JO", avait-il dit ce week-end.

Après la très décevante étape de Sydney, où les Bleus avaient accumulé trois défaites en autant de rencontres en l'absence de leur capitaine Terry Bouhraoua blessé, l'équipe de France de Seven cherche à se relancer pour retrouver de la confiance à plus de cinq mois des JO. En Amérique du Nord, il y aura moyen de se racheter puisque les Bleus retrouveront les trois mêmes équipes qu'en Australie: Argentine, Fidji, Samoa.

Après Romain Martial et Fulgence Ouedraogo, qui ont participé à l'aventure de cette équipe notamment pour participer à la qualification olympique, c'est le troisième joueur de renom issu du XV à faire le voyage dans ce sens. Dans le même temps, Virimi Vakatawa est devenu la nouvelle coqueluche du XV de France en ce début de Tournoi des 6 Nations sous Guy Novès.

Le groupe sélectionné

Jérémy Aicardi (FFR)
Steeve Barry (FFR)
Terry Bouhraoua (FFR)
Julien Candelon (FFR)
Damien Cler (FFR)
Manoêl Dall'Igna (FFR)
Alexandre Gracbling (FFR)
Sofiane Guitoune (Bordeaux-Bègles)
Jonathan Laugel (FFR)
Jean-Baptistes Mazoue (FFR)
Pierre-Gilles Lakafia (FFR)
Stephen Parez (FFR)
Arthur Retiere (Racing 92)
Sacha Valleau (FFR)