Sochi inondée
La Bolshoi Ice Dome Arena de Sochi, en proie en intempéries depuis le début de la semaine. | AFP PHOTO / MIKHAIL MORDASOV

Sochi, la ville olympique inondée

Publié le , modifié le

La station balnéaire de Sochi, qui accueillera les Jeux Olympiques d'hiver en février 2014, est en proie depuis lundi matin à des inondations majeures. Dans la ville olympique, l'état d'urgence a été décrété.

Il pleut sur Sochi. Depuis le début de la semaine, des inondations et des glissements de terrain frappent la ville russe. Radio Canada, sur place depuis la semaine dernière, a pu rendre compte des dégâts générés par ces fortes intempéries : "il pleut ici depuis lundi matin sans arrêt et c'est le déluge", a confié un journaliste du média canadien." Ils ont fermé la route vers la montagne et vers la ville parce qu'il y avait accumulation d'eau et trop de boue. Au stade olympique où auront lieu les cérémonies, les travailleurs ont dû arrêter leur ouvrage vers 13 h hier (mardi), car ils avaient de l'eau aux genoux. On l'a vu, c'était un lac". 

Preuve en est, des images amateurs postées sur la toile montrent que l'eau monte parfois jusqu'aux fenêtres des automobilistes, qui tentent tant bien que mal de continuer leur route malgré les trombes d'eau. Ces inondations provoquent, de fait, des embouteillages sur plusieurs kilomètres, et recouvrent même une autoroute menant à plusieurs futurs sites olympiques, désormais disparue sous 2,5 mètres d'eau. Évidemment, les secours s'activent et s'efforcent à drainer l'eau de pluie qui s'agglomère sur les infrastructures routières. 

Jokov :"Sochi sera prête"

Si les pluies devraient se poursuivre toute la semaine selon les prévisionnistes de la météorologie nationale, une porte-parole des services de secours a indiqué que le niveau de l'eau était en train de baisser mercredi à Sotchi, où, dit-elle, « la situation a commencé à se stabiliser ».

Quant aux autorités russes, comme l'on pouvait s'y attendre, elles se veulent rassurantes, et ce même si l'état d'urgence a été décrété. Le président du comité olympique russe, Alexandre Joukov, a assuré à la télévision publique que Sochi serait "prête pour les JO" qui s'ouvriront le 7 février et constitueront "une vitrine de prestige importante à l'international pour le président Vladimir Poutine". Quoiqu'il en soit, les intempéries ont déjà retardé les préparatifs. S'ils veulent êtres prêts à temps, les organisateurs de la mythique compétition devront mettre les bouchées doubles. 

Vidéo : Sochi victime d'intempéries 

Jean Charbon