Mario Matt meilleur temps de la première manche du slalom
Mario Matt meilleur temps de la première manche du slalom | DIMITAR DILKOFF - AFP

Slalom: Mario Matt meilleur temps

Publié le , modifié le

Mario Matt a réussi le meilleur temps de la première manche du slalom devant le Suédois Andre Myhrer (+0.45''). Hargin et Gross sont ex-aequo à la 3e place (+0''75). Superbe performance de Jean-Baptiste Grange, 5e à 77 centièmes.

Incroyable Mario Matt. Champion du monde du slalom en 2001, l’Autrichien est toujours là et a créé des gros écarts sur ce premier tracé. Excellent tout au long du parcours, notamment à la mi-course au moment du changement de rythme, Matt repousse son premier adversaire, Andre Myrher à 45 centièmes. A 34 ans, Matt n'a jamais été aussi proche de son rêve olympique, lui le double champion du monde (2001, 2007). Le skieur du Tirol n'a jamais été classé aux Jeux Olympiques en slalom !  Parti avec le dossard 1, le Suédois, Myhrer, a profité d’une piste parfaite pour prendre le meilleur temps avant le passage de Matt. Bronzée à Vancouver sur le slalom, le Suédois rappelle qu’il est toujours présent dans les grands rendez-vous. La première surprise de la première manche est venue de Mattias Hargin, troisième. Dossard 2, le skieur de 28 ans qui compte un seul podium en Coupe du monde est parvenu à conserver sa troisième place à égalité avec Stefano Gross. Malgré un départ tardif, l'Italien a prouvé que la piste de Rosa Khoutor tenait bien puisqu'il s'intercale sur le podium juste devant l'autre surprise du jour, Jean-Baptiste Grange.

Grange renaît​

Meilleur français avant la deuxième manche, Jean-Baptiste Grange est tranquillement installé à la cinquième place à deux petits centièmes du podium et près de huit dixièmes de Matt. Propre sur le haut, Grange a faibli sur une piste abimée sur le bas de parcours mais réussit tout de même un slalom fantastique et se place pour la médaille, lui qui était Champion du monde du slalom en 2011 en Garmisch-Partenkirchen.

Pour Alexis Pinturault, le podium est un peu plus lointain mais le skieur de Courchevel, déjà médaillé de bronze en géant, est lui aussi toujours dans la course puisqu’entre Gross et Hargin, troisièmes, et Razzoli 14e, il n’y a qu’une seconde. Pinturault lui est 8e à un peu plus de trente centièmes de la troisième place. De son côté, Steeve Missilier est sorti. Le médaillé d'argent en géant n'était quoiqu'il arrive pas dans le rythme. Enfin le dernier Français, Julien Lizeroux, a rempli sa mission en accrochant une 17e place à moins de deux secondes de la tête. Avec un meilleur dossard, Lizeroux pourrait réaliser un gros coup sur le second tracé.

Malgré des écarts conséquents réalisés par Mario Matt, et même Andre Myrher, aucun skieur n'est encore assuré d'un podium. Les Français sont plus que bien placés. Rendez-vous à 17h15 pour la seconde manche.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot