Le drapeau olympique à Sotchi en 2014
Les drapeaux russes et olympiques à Sotchi en 2014 | AFP - DPPI MEDIA

Six hockeyeuses russes suspendues pour dopage lors des JO de Sotchi

Publié le , modifié le

Le Comité international olympique (CIO) poursuit ses conclusions concernant les enquêtes sur le dopage lors des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014. Après des fondeurs, le CIO a épinglé six hockeyeuses russes, coupables d'infraction aux règles antidopage lors de cette compétition: Inna Dyubanok, Ekaterina Lebedeva, Ekaterina Pashkevich, Anna Shibanova, Ekaterina Smolentseva et Galina Skiba. Elles sont donc suspendues, ne pourront pas participer aux prochains JO de Pyeongchang. Une 7e hockeyeuse a vu son dossier classé sans suite.

"Les cas traités par la commission disciplinaire sur la base des résultats des réanalyses sont au nombre de 46. Pour 33 de ces cas, des auditions ont déjà eu lieu et deux dossiers ont été classés." Le communiqué du CIO montre l'étendue du chantier. Depuis les révélations du dopage organisé lors des Jeux de Sotchi par les plus hautes autorités russes, grâce aux travaux de la commission McLaren, les accusations se font plus précises. Désormais relayée par la commission Oswald, en charge d'examiner les preuves et d'entendre les athlètes suspectés de dopage, le CIO avance. A moins de deux mois de l'ouverture des prochains Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang, les têtes continuent à tomber.

Cela a commencé le 1er novembre, avec Legkov, premier champion olympique à être déchu de son titre à Sotchi pour ce dopage organisé. Début novembre, c'était quatre fondeurs russes. Fin novembre, il s'agissait du bobsleigh. Début décembre, c'étaient deux fondeuses et une biathlète, suspendues à vie. Cela se pousuit aujoud'hui avec les hockeyeuses. Et on se rend mieux compte que l'ensemble des sports semble concerné. Et ce n'est pas fini.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze