Shaun White
Shaun White | AFP

Shaun White n'a pas le choix

Publié le , modifié le

En skateboard, en half-pipe, et théoriquement en slopestyle, l'Américain Shaun White est la référence de ces sports très prisés par les jeunes. Parti pour tout rafler à Sotchi, son retrait de l'épreuve du slopestyle -officiellement pour se concentrer sur le half-pipe- a fait couler beaucoup d'encre. S'il souhaite calmer un peu ses détracteurs, l'athlète de 27 ans n'a d'autre choix que de remporter l'or olympique.

Insatiable dans toutes les disciplines qu'il a testées, "Red Zeppelin" a même un jeu vidéo à son nom…Pourtant opéré d'une malformation du cœur avant son premier anniversaire, Shaun White qui a fait ses premières gammes en skateboard à l'âge de six ans, n'a cessé de rafler titres et médailles en tout genre depuis ses débuts professionnels en 2001. Aussi à l'aise sur une planche de skate que sur une planche de snow, "Flying Tomato" est devenu le premier athlète à être sacré à la fois dans les X Games d'été et ceux d'hiver.

En 2012, White a même reçu la note parfaite de 100 points dans l'épreuve du Superpipe, une performance qui reste à ce jour unique. Déjà considéré par le monde des sports de glisse comme une vedette, Shaun White a pris une dimension plus importante encore grâce à son premier titre olympique en half-pipe, lors des JO de Turin en 2006. Après avoir conservé son titre quatre ans plus tard à Vancouver, le Californien de 27 ans espère aujourd'hui écrire une énième ligne en plus sur son impressionnant palmarès.

Inventeur de figures improbables comme le "Shaun Flippin White" créé en octobre dernier, l'Américain est au fil des titres devenu une véritable légende pour les nombreuses générations passionnées par les "sports branchés". La manière dont il s'est qualifié à la mi-janvier pour la nouvelle épreuve olympique du slopestyle n'a rien d'anodin. Tombé sur la tête lors de sa première descente, et complètement groggy pendant de longues minutes, White a finalement retrouvé ses esprits pour se qualifier dans la deuxième course, et a même remporté la finale. Amateur de sensation fortes, le natif de San Diego espère encore faire vibrer les foules à Sotchi.

Son retrait au dernier moment de l'épreuve du slopestyle a toutefois fait grincer quelques dents. Certains de ses concurrents, à l'instar des Canadiens Sébastien Toutant et Maxence Parrot, ont même estimé qu'il avait eu peur de se faire battre dans cette nouvelle discipline. White qui avait indiqué peu avant son forfait que le parcours du slopestyle de Sotchi était "intimidant", a expliqué qu'il préférait se concentrer sur la défense de son titre en half-pipe. S'il veut sauver la face, il n'a désormais plus d'autre choix que de décrocher de nouveau l'or.

Shaun White et sa nouvelle figure en vidéo:
-->

Romain Bonte