La délégation camerounaise
La délégation camerounaise à la cérémonie d'ouverture | GABRIEL BOUYS - AFP

Sept athlètes camerounais manquent à l'appel

Publié le , modifié le

Sept athlètes camerounais ont disparu pendant qu'ils se trouvaient en Grande-Bretagne pour les Jeux olympiques, a annoncé mardi le ministère des Sports et de l'Éducation physique du Cameroun. Ce qui semblait n'être une rumeur s'est confirmé dans la journée.

"Ce qui a débuté comme une rumeur s'est avéré vrai. Sept athlètes camerounais qui ont participé aux Jeux olympiques de Londres ont disparu du village olympique", a dit David Ojong, chef de la mission camerounaise aux Jeux dans un message envoyé au ministère. Les sept sportifs, cinq boxeurs, un nageur et une joueuse sont suspectés d'avoir fui afin de rester en Europe pour des raisons économiques.

Drusille Ngako, deuxième gardienne de l'équipe de football, serait la première à avoir fui profitant d'un voyage de sa sélection pour Coventry. Quelques jours plus tard, c'est le nageur Paul Ekane Edingue qui l'a imitée. Les autres disparus sont les cinq boxeurs, éliminés dès les premiers tours, Thomas Essomba, Christian Donfack Adjoufack, Abdon Mewoli, Blaise Yepmou Mendouo et Serge Ambomo.

Le Comité international olympique a fait savoir par son porte-parole Mark Adams qu'il n'était "au courant de rien". Pendant les Jeux de la francophonie et du Commonwealth, plusieurs athlètes camerounais, dont des joueurs de football junior, avaient déjà quitté la délégation sans autorisation.