Sébastien Combot
Le kayakiste français Sébastien Combot | AFP - NICOLAS PESCHIER

Sébastien Combot a décroché son billet pour les JO de Rio en K1

Publié le , modifié le

Sébastien Combot s'est qualifié pour les JO de Rio en devenant de champion de France de K1 à Pau. Il a devancé son compatriote Boris Neveu, à l'issue d'un duel accroché.

Le duel intense entre Sébastien Combot et Boris Neveu a connu son épilogue ce samedi. Les deux hommes se disputaient le seul billet pour Rio dans la catégorie K1. Combot, vainqueur de la deuxième course jeudi, a battu Neveu, vainqueur de la première manche mardi, de seulement six centièmes en 85 sec 93 lors de la troisième course sur le stade d'eaux vives de Pau. Le Breton, champion du monde 2007 et vice-champion 2014 derrière Neveu, sera donc l'unique représentant de la France en K1 à Rio. En K1, comme en C1, C2 chez les hommes et en K1 chez les femmes, un seul billet pour les JO étaient disponibles.

Envie d'or

"Je ne réalise pas trop. Tout va un peu vite, je vais atterrir doucement. Jusqu'au bout, c'était au coude à coude. J'ai beaucoup appris sur moi cette semaine, ce sont des sélections difficiles qui forgent le mental", a déclaré Combot, 29 ans, après la course. "Je vais découvrir les Jeux, je n'y connais rien" mais "j'ai envie d'être champion olympique au plus profond de moi", a-t-il assuré. En larmes après la course, Neveu (bientôt 30 ans), champion du monde 2014, subit pour sa part une nouvelle cruelle désillusion après celle des qualifications pour les JO de Londres. Alors qu'il croyait avoir décroché son billet, il s'était finalement effondré lorsque l'encadrement lui avait annoncé s'être fourvoyé dans les règles de qualification et que l'heureux élu pour les JO serait Etienne Daille.

Fer attend son billet

Dès jeudi, Denis Gargaud s'est qualifié en C1 en gagnant sa deuxième course de la semaine après avoir remporté celle de mardi. En K1 femmes, la championne olympique en titre, Emilie Fer, qui a gagné la deuxième course vendredi après avoir été battue mercredi lors de la première manche par Marie-Zélia Lafont, sera à la lutte dimanche pour décrocher sa qualification. En C2 hommes, rien n'est joué non plus puisque le tandem Cailhol-Scianimanico a remporté la première course mercredi et l'équipage Klauss-Péché celle de vendredi.

Vidéo : Combat gagné par Combot 

francetv sport @francetvsport