Sarah Attar, première Saoudienne alignée en athlétisme

Publié le , modifié le

Alignée sur 800 m, Sarah Attar, entièrement couverte de la tête au pied, excepté le visage, est devenue mercredi à Londres la première Saoudienne à participer aux épreuves d'athlétisme des jeux Olympiques.

Attar, l'une des deux femmes retenues dans la délégation saoudienne à  Londres, une première dans l'histoire des JO, a terminé à la dernière place de  sa série du 800 m avec un chrono de 2 min 44 sec 95/100, à plus de 43 sec de la  Kényane Janeth Busienei, qui s'est imposée en 2 min 01 sec 04/100. "Ce fut un expérience incroyable", a déclaré Attar, habillée d'un pantalon  noir, d'une tee-shirt vert à manches longues et d'un voile blanc couvrant son  crâne.

"C'est un énorme honneur d'être ici pour représenter les femmes d'Arabie  saoudite (...) C'est un moment historique, j'espère que cela va changer les  choses, c'est un énorme pas en avant", a souligné la Saoudienne de 19 ans, née  et élevée aux Etats-Unis.

Vendredi, la judokate Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shaherkani (+ 78kg) était  devenue la première athlète féminine saoudienne de l'histoire olympique. La jeune fille de 16 ans qui s'était présentée sur le tatami la tête  couverte d'une sorte de bonnet de bain, a été dominée sur ippon après 1 minutes  22 secondes par la Portoricaine Melissa Mojica.

Mathieu Baratas