Sandrine Gruda
Sandrine Gruda | MAXPPP - PQR - VOIX DU NORD - ALEXIS CHRISTIAEN

Sandrine Gruda, la tour de contrôle

Publié le , modifié le

Le pivot de l’équipe de France est devenu au fil des années l’une des meilleurs joueuses du continent. A 25 ans, la numéro 7 d’Ekaterinbourg est l'un des atouts des Bleues, qui affrontent ce soir la Grande-Bretagne.

Longtemps, l’équipe de France de basket a compensé son déficit de taille par une adresse extérieure au dessus de la moyenne. Face aux ténors de l’Est, à l’Australie ou aux Etats-Unis, les Françaises subissaient la loi du plus fort dans la raquette. Avec Sandrine Gruda, ses centimètres et son envergure, la sélection nationale a retrouvé de l’assise sur le jeu placé.

Défense d'entrer dans la raquette

Agile, doté d’un esprit collectif et d’un bon sens de la passe, la native de Cannes est surtout la solution la plus aisée pour enquiller les paniers de près. Bénéficiant d’un fort beau gabarit (1,94 m pour 83 kg), l’ancienne intérieure de Valenciennes est une arme dissuasive pour ses adversaires qui viennent souvent buter sur elle.

Comme son père Ulysse, sept fois sélectionné sous le maillot bleu, la championne d’Europe 2009 possède une défense agressive qui donne le ton collectif à l’ensemble bleu. Désignée meilleure joueuse de l’année par la Fiba, Sandrine Gruda rêve de faire un gros truc avec l’équipe de France sur les parquets londoniens. Et –pourquoi pas ?- rentrer dans l’histoire avec une médaille.

Grégory Jouin @GregoryJouin