Sally Pearson
Sally Pearson | ADRIAN DENNIS / AFP

Sally Pearson au presque parfait

Publié le , modifié le

La meilleure athlète de l'année 2011 entend confirmer sur la piste du stade Olympique de Londres qu'elle est bien la plus rapide du monde sur le 100 m haies. A 25 ans, elle ne semble pas avoir de rivale à sa hauteur, lors de l'épreuve olympique qui débute aujourd'hui.

Victorieuse des Jeux du Commonwealth, championne du monde en salle et en extérieur, Sally Pearson rêve de consécration dans la capitale britannique. Il y a quatre ans à Pékin, la blonde Australienne avait profité de la chute de la grande favorite américaine Lolo Jones pour s'octroyer une belle médaille d'argent derrière Dawn Harper.

En progression constante

Cette fois, la Sydneysider ne compte pas laisser passer sa chance d'autant qu'elle part largement favorite de sa discipline. Hurdleuse accomplie après avoir débuté par la vitesse pure (100 m), la licenciée du club de Gold Coast Victory a régulièrement progressé depuis trois ans au point de faire figure d'épouvantail.

Cette année, elle a remporté le 60 m haies des Mondiaux en salle d'Istanbul en claquant un chrono de 7"73, nouveau record d'Océanie et meilleure performance mondiale de la saison. Intraitable ensuite sur les meetings européens de l'été (Oslo, Saint-Denis), Pearson a abaissé son record de l'année jusqu'à 12"40. De quoi triompher aux JO même si elle s'est inclinée à Londres à la mi-juillet face à Kellie Wells (12"59 contre 12"57). Nobody 's perfect.