Tobias Wendl et Tobias Arlt
Les Allemands Tobias Wendl et Tobias Arlt couronnés à Sotchi | AFP - LEON NEAL

Sacre sans surprise de Wendl et Arlt

Publié le , modifié le

Champions du monde 2013 et tenants de la Coupe du monde 2013, Tobias Wendl et Tobias Arlt sont devenus champions olympiques à Sotchi, en luge biplace. Après deux sacres successifs de l'Autriche en 2006 et 2010, l'Allemagne revient sur la plus haute marche du podium de cette discipline. Et c'est le 3e titre allemand en luge. Derrière, les Autrichiens Andreas et Wolfgang Linger, qui étaient les doubles tenants du titre, se contentent de la médaille d'argent devant deux autres frères, les Lettons Andris et Juris Sics qui étaient en argent voici quatre ans.

Record de la piste battu, meilleure temps de la 1ère manche, meilleur temps de la 2e manche, Tobias Wendl et Tobias Arlt ont survolé la compétition de luge biplace. Ils ont le même prénom, mais ne sont pas de la même famille, contrairement aux deux autres équipages qui les accompagnent sur le podium. A Vancouver, les deux premières places étaient occupées par deux familles. A Sotchi, ils ont tous reculé d'une place, mais demeurent encore sur un superbe podium olympique. Champions du monde 2013, vice-champions d'Europe la même année, le duo allemand a vécu une journée idéale.

Depuis 2006, les frères Linger (Andreas et Wolfgang) étaient passés les maîtres de la discipline aux Jeux Olympiques, ajoutant trois titres mondiaux (2003, 2011, 2012). Couronnés à Turin puis à Vancouver, ils ont cette fois trouvé plus fort qu'eux. Ils ont été renvoyés à plus d'une semi-seconde des Allemands au terme des deux manches. Derrière eux, ce sont les frères Sics (Andris et Juris), qui sont passés de l'argent à Vancouver au bronze en Russie. Ils ont pforité d'une énorme frayeur des Autrichiens Peter Penz et Georg Fischler, qui ont bien failli se retourner sur la piste (vidéo ci-dessous).

Surnommé "L'Express bavarois", le duo Wendl - Arlt ajoute un titre de plus à une Allemagne qui maîtrise la discipline. Ils rejoignent Felix Loch et Natalie Geisenberger qui ont remporté  respectivement les titres messieurs et dames sur la piste olympique. L'Allemagne fait figure de grande favorite de relais, nouvelle épreuve de  luge au programme olympique, qui mettra aux prises jeudi des nations qui  aligneront un équipage biplace, une lugeuse et un lugeur. Tout irait pour le mieux pour l'Allemagne qui peut réaliser un inédit  quadruplé, si elle n'était pas en proie à une crise interne après les  déclarations de Tatjana Hüfner, vice-championne olympique et championne  olympique 2010 qui a accusé sa fédération de favoriser Natalie Geisenberger.