Russell Westbrook Team USA
Le joueur du Thunder Russell Westbrook à l'entraînement avec le Team USA | AFP - ETHAN MILLER

Russell Westbrook et James Harden renoncent aux JO de Rio

Publié le , modifié le

Le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook et le joueur-vedette de Houston James Harden ont décidé de renoncer aux jeux Olympiques 2016 (5-21 août) avec les Etats-Unis, ont-ils annoncé vendredi, quatre jours après le forfait de Stephen Curry.

"Après en avoir parlé avec ma famille, j'ai décidé de ne pas participer cette année aux JO, ça n'a pas été une décision facile à prendre, car participer au Championnat du monde 2010 et aux JO-2012 sont parmi les plus grands moments de ma carrière", a expliqué Westbrook. Le joueur-vedette du Thunder, 27 ans, n'a pas précisé les raisons qui l'ont incité à renoncer aux JO de Rio. Il a pourtant réalisé en 2015-16 l'une des meilleures saisons de sa carrière : il a poussé avec Oklahoma City le champion en titre Golden State dans ses derniers retranchements en finale de la conférence Ouest (4-3), l'équivalent des demi-finales. Ses statistiques en saison régulière se sont établies cette saison à 23,5 points, 7,8 rebonds et 10,4 passes décisives par match.

Huit joueurs déjà absents

Quelques heures plus tard, Harden, lui aussi membre de l'équipe américaine sacrée en 2012 à Londres, a à son tour officialisé son forfait: "J'ai pris cette décision difficile après une longue réflexion", a assuré "The Beard" qui tournait à une moyenne de 29 points par match cette saison avec les Rockets. Westbrook et Harden sont les 7e et 8e joueurs figurant dans la liste des trente présélectionnés à retirer leur candidature. Avant eux, le double MVP en titre Stephen Curry (Golden State), LaMarcus Aldridge (San Antonio), Anthony Davis (La Nouvelle Orléans), Blake Griffin (Clippers), Chris Paul (Clippers) et John Wall (Washington) ont renoncé pour raisons médicales. La star des Cleveland Cavaliers LeBron James ne sait toujours pas s'il va participer, a-t-il indiqué mardi. Aucun d'entre eux n'a justifié sa décision par la crainte du virus Zika qui sévit actuellement au Brésil. Les Etats-Unis, double champions olympiques en titre, sont les grands favoris du tournoi olympique de Rio.