Brice Roger
Le Français Brice Roger | AFP - FABRICE COFFRINI

Roger s'ouvre les portes de la descente

Publié le , modifié le

Auteur du 10e temps de la deuxième descente d'entraînement, Brice Roger s'est qualifié pour la descente olympique de Sotchi. Il rejoint ainsi Adrien Théaux et Johan Clarey, déjà qualifiés et auteurs respectivement des 17 et 25e temps ce matin. Il ne reste plus qu'une place dans le camp français, qui se jouera entre David Poisson, 3e des Mondiaux-2013, et Guillermo Fayed, lors du 3e et dernier entraînement.

Le troisième homme est désormais connu. Il n'en manque plus qu'un pour que l'équipe de descente tricolore soit complète. Lors de la 2e descente d'entraînement, Brice Roger a réalisé la meilleure performance tricolore, en s'adjugeant le 10e temps, synonyme de billet pour la descente olympique. "J'ai bien rectifié par rapport à hier. J'ai un peu 'bétonné' sur la partie  haute parce qu'il y en a beaucoup qui loupent une porte. Après, j'ai bien  lâché, j'avais de meilleures jambes. Demain, je vais pouvoir oser un peu plus  les lignes en haut", a expliqué l'élu. "J'étais déjà assuré de faire deux disciplines (super-combiné et super-G),  mais je la voulais vraiment la descente. C'est la discipline reine", a ajouté le Plagnard.

Déjà qualifiés pour la course, Adrien Théaux (17e) et Johan Clarey (25e) ont pu tester des skis sur la piste de Sotchi. Pour David Poisson et Guillermo Fayed, la 3e descente d'entraînement sera décisive pour octroyer le dernier ticket. 

Le jeune Autrichien Matthias Mayer, fils d'Helmut Mayer médaillé d'argent du super-G aux JO de Calgary (1988), a réalisé le meilleur temps (2:06.51). Déjà 3e la veille du 1er entraînement dominé par l'Américain Bode Miller,  Mayer, 23 ans, a devancé le Suisse Carlo Janka, de 27/100e. Le Norvégien Aksel Lund Svindal, leader de la Coupe du monde, et  l'Autrichien Klaus Kröll suivent à 55/100e.