Rio 2016 : Volley (H) - Le Brésil ruine les espoirs de la Team Yavbou

Rio 2016 : Volley (H) - Le Brésil ruine les espoirs de la Team Yavbou

Publié le , modifié le

Obligée de créer l'exploit face au Brésil pour se qualifier, l'Equipe de France de volley doit finalement dire au revoir aux Jeux Olympiques après sa défaite face au pays hôte 3 sets à 1 (25-22, 22-25, 25-20, 25-23). L'espoir de décrocher une première médaille olympique dans l'histoire du volley français s'envole pour la Team Yavbou.

Le Maracanazinho n’avait pas besoin de ça pour bouillonner. En prélude de ce Brésil-France, l’Italie s’est inclinée 3 sets à 1 face au Canada sous les sifflets du public, encore déçu de la défaite des siens face aux Italiens il y a quelques jours. Mais surtout, ce revers rendait ce choc entre la Team Yavbou et la bande à Bruno plus tendu que jamais puisque l’équipe vaincue devait dire adieu à ses rêves de médaille olympique. Un enjeu qui a fait trembler l’enceinte carioca comme jamais, entre sifflets pour les Bleus et encouragements nourris pour les Brésiliens. Une ambiance qui a finalement fait basculer le match du côté Auriverde, la sélection Brésilienne brisant les rêves de la Team Yavbou en s'imposant trois sets à un.

L'ambiance hostile du Maracanazinho, la Team Yavbou a pourtant su la dompter il y a de ça un an. En 2015 à Rio, les Bleus venaient à bout des mêmes Brésiliens avant de s'envoler vers le sacre en Ligue Mondiale, début de leur incroyable épopée jusqu'à ces Jeux 2016. Malheureusement, le rêve de rapporter la première médaille olympique de l'histoire du volley français s'arrête plus rapidement que prévu, dès les phases de poules. Malgré un Antonin Rouzier toujours aussi précieux, les Bleus ont commis beaucoup trop de fautes pour espérer faire tomber le pays hôte. Après avoir une nouvelle fois manqué leur début de match, la mission s'annonçait rude pour les coéquipiers d'Earvin Ngapeth, obligés d'entrée de devoir recoller au score après la perte du premier set (25-22). Le rêve était pourtant permis après le gain de la deuxième manche (22-25), et malgré la perte de la troisième (25-20), les Bleus étaient à deux points de s'offrir un set décisif à 23-21 dans la quatrième manche. Mais dans l'enfer du Maracanazinho, les Brésiliens ont trouvé les ressources nécessaires pour recoller et empocher la mise (25-23). Et faire sortir dès la phase de poules les champions d'Europe en titre.

Mathieu Aellen