Teddy Riner
Le judoka français Teddy Riner | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Rio 2016 : Teddy Riner envoie Renaud Lavillenie au tapis

Publié le , modifié le

Teddy Riner est revenu sur les propos de Renaud Lavillenie à propos du public brésilien. Et il n'a pas été très tendre envers son compatriote.

Tout comme Renaud Lavillenie, Teddy Riner, opposé à un Brésilien, s’est fait siffler lors de son quart de finale de judo. Mais pour lui, rien d’anormal dans ce comportement. « Vous savez, quand vous n’êtes pas à la maison et que vous prenez un athlète local, c’est sûr qu’on est sifflé, c’est sûr qu’ils sont contre nous. C’est normal, je peux comprendre aussi le public », a-t-il déclaré au micro de France Inter.

« Il y en a qui répondent présent et d’autres non »

Au contraire, le double médaillé olympique considère les sifflets comme une source de motivation supplémentaire. « Contrairement à ce qu’on peut penser, moi, lorsqu’ils m’ont sifflé contre le Brésilien, moi, ça m’a juste fait me transcender. J’adore, j’adore ! ». Une analyse suivie d’un petit tacle envers Renaud Lavillenie. « C’est aussi ça les Jeux, c’est ça aussi le sport, parfois il y a la pression, et ils veulent vous mettre la pression, mais il faut savoir la remonter, il faut savoir l’évacuer, il faut savoir la mettre de côté. Après, il y en a qui répondent présent et d’autres non » a-t-il lâché.

Pour rappel, Renaud Lavillenie, qui s’est fait devancer au concours du saut à la perche par Thiago Braz da Silva, avait caractérisé les Brésiliens de « public de merde » au sortir de la piste. Le perchiste français avait mal pris d'être sifflé pendant sa prestation, un comportement inhabituel en athlétisme. Il s'était également comparé à Jesse Owens, avant de s'en excuser. Suite à ces propos, le Français a été à nouveau hué par le public brésilien, lors de la remise des médailles cette fois-ci, provoquant quelques larmes sur le podium. La réaction du perchiste français a été jugée un peu excessive par certains.

Céline Pénicaud @CelinePenicaud