Rio 2016 : Les Bleues échouent au pied du podium

Rio 2016 : Les Bleues échouent au pied du podium

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de basket est passée à côté de sa petite finale olympique. Prises à la gorge par les Serbes dès le début du match, les Bleues n'ont réussi que par moment à hausser leur niveau et s'inclinent 70-63. Quatre ans après l'argent de Londres, les Braqueuses repartent bredouilles de Rio. Sans Céline Dumerc, blessée juste avant le début de la compétition, le parcours des Françaises reste honorable et servira de base pour les échéances à venir.

La Serbie ne réussit décidément pas aux Françaises. Après la finale de l'Euro 2015 perdue 76-68, voilà les Serbes qui privent les Bleues d'une médaille de bronze olympique. Héroïques contre les USA en demi-finales, les joueuses de Valérie Garnier n'avaient pas le même gaz pour démarrer le match. "On savait qu'elles (les Serbes) auraient accroché, qu'elles auraient poussé, qu'elles auraient pleuré, qu'elles auraient crié, qu'elles auraient fait tout ça. On le savait, et pourtant on n'a pas été prêt à répondre à ça", a indiqué Sandrine Gruda.

Dans le dur d'entrée (-11), la France mettait un quart temps pour refaire surface mais y laissait trop de plumes. "On commence le match avec un 11-2, reprend Sandrine Gruda. Dès le départ, elles nous mettent un écart considérable, pour nous montrer qu'elles étaient prêtes pour nous battre. On le paie jusqu'à la fin." Le 3e quart-temps se révélait cauchemardesque (28-15) avec notamment un 16-0 encaissé (40-53). La Serbie maintenait la pression jusqu'au bout et remportait sa première médaille olympique chez les femmes. Avec la présence en finale des hommes contre les stars de la NBA, elle est assurée d'une deuxième médaille.

Une fois la déception passée, le positif restera. Et il y en a sur ce tournoi olympique. "Je pense que les jeunes coéquipières, elles ont beaucoup appris sur cette rencontre. Ce sont des leçons à retenir pour la suite. Malgré des hauts et des bas, on a réussi à rester une équipe, et aller chercher des victoires qui n'étaient pas forcément données d'avance. Je pense au Bélarus, au Canada. Il y a beaucoup de positif dans cette campagne."

VIDEO : La France prend le bouillon

Xavier Richard @littletwitman