Mathieu Lemoine
Mathieu Lemoine | JOHN MACDOUGALL / AFP

Rio 2016 : la France deuxième après le dressage

Publié le , modifié le

L'équipe de France de concours complet est deuxième à l'issue du dressage, dimanche à Deodoro, à seulement une fraction de point (0,20) de l'Allemagne, tenante du titre, et avant le cross lundi annoncé "gros et technique".

Mathieu Lemoine, troisième du test mettant en valeur les qualités locomotrices du cheval, et le lieutenant-colonel du Cadre Noir Thibaut Vallette, sixième, ont parfait le travail entamé la veille par Nicolas Astier (11e) et Karim Laghouag (14e). "Je n'aurais pas pu faire beaucoup mieux", a souligné Vallette, double médaillé de bronze (individuel/par équipes) avec Qing du Briot aux Championnats d'Europe 2015. 

"Bonne performance d'ensemble"

"Evidemment, le score me fait plaisir, même si j'ai quelques petits regrets sur ma reprise. Quand on est compétiteur, on veut toujours faire mieux. Je pense que j'ai laissé filer quelques points dans le galop à faux (contre-galop) que j'avais raté plusieurs fois à l'échauffement", a remarqué, plein sourire, Lemoine. Et d'ajouter: "Après la belle reprise de Thibaut, la pression est montée un peu, car j'avais à coeur d'enfoncer le clou pour ne pas saboter le beau travail de mes coéquipiers." Le cavalier du Perche a insisté sur la "bonne performance d'ensemble et l'esprit d'équipe".

Cela faisait très longtemps que la France n'avait été aussi bien placée après le dressage. "Toutes les nations ont progressé et notamment la France. On ne peut plus briller comme autrefois avec un cheval pas assez bon en dressage ou en saut (d'obstacles). On doit faire de marathoniens (le cross) des danseurs-étoiles (dressage)", a expliqué Serge Cornut, entraîneur adjoint chargé du dressage. Les valeurs se sont tellement resserrées que l'Australie et la Grande-Bretagne, provisoirement troisième et quatrième, pointent à 4,40 et 5,70 pts de l'Allemagne. 

AFP