beslan Mudranov
Beslan Mudranov | Alexander Vilf / Sputnik

Rio 2016 - Judo :Beslan Mudranov titré en -60kg, Paula Pareto en -48kg

Publié le , modifié le

La Russie, éclaboussée par un scandale de dopage organisé, a remporté samedi une première médaille d'or aux jeux Olympiques de Rio grâce à la victoire du judoka Beslan Mudranov en -60 kg. En finale, Mudranov a battu le Kazakh Yeldos Smetov. Le Japonais Naohisa Takato et l'Ouzbekh Diyorbek Urozboev sont médaillés de bronze.

Le judoka russe Beslan Mudranov a remporté l'or olympique des -60 kg samedi aux JO de Rio aux dépens du Kazakh Yeldos Smetov, champion du monde 2015, offrant à la Russie un premier titre synonyme d'éclaircie sportive après le récent scandale de dopage. Mudranov, triple champion d'Europe, succède au palmarès olympique à un autre Russe, Arsen Galstyan, vainqueur de cette même catégorie il y a quatre ans à Londres. Face à Smetov, Mudranov a su se montrer patient. Et il a attendu la prolongation pour placer un mouvement décisif qui lui a valu la victoire. Ce premier titre à Rio rendra sans doute le sourire à la délégation russe, éclaboussée ces dernières semaines par le scandale qui a mis en lumière un système de dopage d'Etat en Russie. Les judokas russes n'ont obtenu que jeudi la confirmation de leur participation aux épreuves. Le Japonais Naohisa Takato et l'Ouzbek Diyorbek Urozboev ont remporté les deux médailles de bronze.

Pareta titrée chez les -48kg

L'Argentine Paula Pareto, championne du monde 2015, a décroché le tout premier titre olympique de judo de son pays samedi aux JO de Rio, en s'imposant en finale des -48 kg contre la Sud-Coréenne Jeong Bok-yeong. Première médaillée de l'histoire du judo argentin en 2008 (bronze), souvent placée dans les grands championnats, Pareto atteint la consécration à 30 ans, un an après sa conquête du titre mondial. Elle a pris les devants en finale sur un waza-ari et a su gérer son avance pour s'imposer face à la Sud-Coréenne, bien aidée par les bruyants supporters argentins présents à l'Arena Carioca 2. Les deux médailles de bronze ont été obtenues par la Japonaise Ami Kondo et la Kazakh Otgontsetseg Galbadrakh.

AFP