Teddy Riner
Le judoka Teddy Riner favori pour ête désigné porte-drapeau | AFP - ERIC FEFERBERG

Rio 2016, Jour 7 : le programme des moments forts du vendredi 12 août

Publié le , modifié le

L'événement à ne pas manquer - Les + 100 kg masculin au judo, avec Teddy Riner

Fini de rire ! Le roi du judo français veut remettre de l'ordre dans la maison France. Le voilà lancé ce vendredi dans la conquête de son second titre olympique dans la catégorie des Plus de 100 kg. Dans une Carioca Arena 2 surchauffée, le Guadeloupéen voudra asseoir sa suprématie et débutera son parcours à 15h49, heure française, précisément. Ses plus sérieux challengers ? Le Japonais Hisayoshi Harazawa, mais aussi le Brésilien Rafael Silva, le Néerlandais Roy Meyer, le Sud-Coréen Kim Sung-Min, l'Ouzbèke Abdullo Tangriev, le Russe Renat Saidov ou encore le Géorgien Adam Okruashvili. Si tout se passe bien, "king Teddy" devrait boucler la soirée par un triomphe en finale aux alentours de 22h20.

Les Français à suivre

Athlétisme - Nana Djimou, première de cordée

Sur la piste du stade Olympique, voici les premiers coups de pistolet dans la discipline reine des Jeux. Pour nos Bleus, c'est Antoinette Nana Djimou qui ouvrira le bal, dans l'heptathlon féminin. Pour cette première journée, la pensionnaire du CA Montreuil enchaînera, à partir de 14h35, le 100 mètres haies, le saut en hauteur, le lancer du poids, puis le 200 mètres en soirée. A ne pas manquer non plus, les séries du 800 mètres masculin pour Pierre-Ambroise Bosse (Série 7, à 15h58). Chez les hommes, à suivre aussi Kévin Campion sur le 20 km marche (départ à 19h30) et Kafétien Gomis (2h20). Côté dames, le marteau d'Alexandra Tavernier décollera à partir d'1h40.

Antoinette Nana Djimou
Antoinette Nana Djimou

Natation - Une fin en beauté pour Manaudou ?

Pour conclure de la plus belle des manières cette semaine dans la piscine olympique, on attend l'apothéose pour Florent Manaudou, lors de la finale du 50 mètres nage libre (3h40). Auparavant, d'autres Français défendront nos couleurs dans le bassin. Côté dames, au 50 mètres nage libre, Mélanie Henique (Série 8, 18h23) et Anna Santamans (Série 10, 18h29) voudront s'extraire de ces tours d'écrémage. Chez les messieurs, course marathon pour Nicolas D'Oriano (Série 3, 19h16) et Damien Joly (Série 5, 19h52) sur le 1.500 mètres nage libre. A suivre également les relais hommes et femmes en 4x100 mètres 4 nages.

Florent Manaudou
Florent Manaudou

Boxe - Des lauriers sur le ring ?

Deux tricolores entre les cordes ce vendredi. C'est Christian M'Billi Assomo, dans la catégorie des moins de 75 kg, qui tentera de forcer le destin, dès 18h15 en huitièmes de finale, contre l'Equatorien Mario Delgado. Quatre heures plus tard exactement, au même stade de la compétition en moins de 51 kg féminin, Sarah Ourahmoune enfilera les gants pour viser plus haut dans le tournoi, face à la Marocaine Zohra Ez-Zahraoui.

Mais aussi...

Tous azimuts, le club France cherchera à améliorer le classement général des médailles. En premier lieu, les escrimeurs, avec le fleuret par équipes, conduit par Jérémy Cadot, Enzo Lefort et Erwann Le Péchoux. Même cas de figure pour nos pistards en cyclisme, avec la vitesse et la poursuite par équipes chez les dames (Laurie Berthon, Sandie Clair, Virginie Cueff) et chez les hommes (Grégory Baugé, Thomas Boudat, François Pervis, Michaël D'Almeida). Question précision, on espère des exploits au tir, avec Eric Delaunay et Anthony Terras (skeet), Cyril Graff et Jérémy Monnier (carabine couchée), sans oublier Jean Quincampoix (pistolet vitesse). Dernier représentant au tir à l'arc, tous nos espoirs reposeront sur les larges épaules de Jean-Charles Valladont.

Pour la force, entrée en lice en haltérophilie de Benjamin Hennequin et Giovanni Bardis (-85 kg) et, chez les femmes, Gaëlle Nayo Ketchanke (-75 kg). En judo, outre Teddy Riner, il ne faut pas oublier la présence d'Emilie Andéol en -78 kg. Dans la baie de Rio, quatre navigateurs tricolores hisseront les voiles : Sarah Steyaert et Aude Compan (en 49er FX), Julien D'Ortoli et Noé Delpech (en 49er).

Enfin, dans les sports collectifs, le programme ne manque pas de sel non plus avec, dans l'ordre chronologique, le quart de finale France-Canada au football féminin (0h00), France-Espagne au water-polo masculin (1h50),  France-Corée du Sud au handball féminin (2h50) et France-Venezuela au basket masculin (3h30). Un dessert plutôt copieux pour les amateurs de douceurs en fin de repas !

Léquipe de France féminine de football
Léquipe de France féminine de football

Le chiffre : 2

Ils ne sont que deux judokas à être parvenus à conserver leur titre chez les Lourds depuis l'avènement de ce sport aux Jeux en 1964 : le Japonais Hitoshi Saito (1984 et 1988) et le Français David Douillet (1996 et 2000). Teddy Riner pourrait donc rejoindre ce cercle très fermé, en décorant son kimono d'une seconde médaille d'or olympique sur les tatamis cariocas.

Nicolas Gettliffe