Sofiane Oumiha
Sofiane Oumiha, l'espoir de la boxe tricolore | Yuri CORTEZ / AFP

Rio 2016, Jour 11 - Le programme des moments forts du mardi 16 août

Publié le , modifié le

L'ÉVÉNEMENT À NE PAS MANQUER – LA FINALE DE BOXE POIDS LEGERS (60 KG)

Pour rentrer dans l'histoire, Sofiane Oumiha devra affronter deux adversaires. Le Brésilien Robson Conceicao... et le public carioca qui soutiendra son boxeur dans une arène en fusion. Le Français le sait et il est en mission. Avec son style inimitable fait de feintes, de gardes basses et d'accélérations redoutables, le jeune homme de  21 ans possède les armes pour ramener l'or dans la famille de la boxe. Soudée et implacable, celle-ci enchaîne les bons résultats depuis son arrivée à Rio et l'heure est maintenant venue de confirmer cet extraordinaire potentiel. D'autres pugilistes tricolores auront précédé Houmima sur le ring. Sarah Ourahmoune est en quarts de finale des poids mouche, tout comme le chef de file de la bande, Tony Yoka, chez les lourds. Mathieu Bauderlique est lui dans le dernier carré des mi-lourds contre l'artiste cubain Julio Cesar La Cruz.. Espérons que tous ces Bleus montrent la voie à Oumiha... 

LES FRANCAIS A SUIVRE

Les filles de la balle ronde sont également à l'honneur cette nuit. Basketteuses et handballeuses disputent respectivement leur quart de finale face au Canada et l'Espagne. Deux adversaires non négligeables mais à la portées des Bleues qui doivent faire oublier la faillite de leurs consoeurs footballeuses dans les sports collectifs.

Les Hurdlers doivent franchir l'obstacle jusqu'à la finale

L'athlétisme est également une nouvelle fois à l'honneur ce mardi et l'on suivra avec attention le parcours de Florian Carvalho (1er tour du 1500 mètres) ainsi que celui des hurdlers qui seront encore présents en finale du 110m haies (Dimitri Bascou, Pascal Martinot-Lagarde et Wilhem Belocian). Le Jamaïcain Omar McLeod fait figure de grand favori de l'épreuve. 

Dimitri Bascou
Dimitri Bascou

Benjamin Compaoré est également en lice pour figurer dans la finale du Triple Saut. Enfin, comment ne pas mentionner le retour du roi, Usain Bolt en personne, qui revient disputer les séries du 200m, SA course, après son succès sur la ligne droite ? Chez les femmes, Sandra Gomis et Cindy Billaud sont attendues sur 100m haies, tout comme Phara Anacharsis sur 400m haies. Mélina Robert-Michon et Pauline Pousse sont engagées dans le concours du disque alors que Vanessa Boslak essaiera quant à elle de décrocher les étoiles avec sa perche. 

La revanche des pistards ?

Le Canoë-Kayak sera-t-il pourvoyeur de médailles pour la France ? Cyrille Carré y croit en K1 1000m tout comme Sarah Guyot en K1 200 mètres. La piste du vélodrome, qui s'est montrée relativement ingrate jusqu'ici avec les cyclistes tricolores, relancera-t-elle la machine ? Sandie Clair et Virginie Cueff, engagées dans les épreuves de vitesse (individuelle et par équipes) et dans le Keirin, ainsi que Laurie Berthon dans l'Omnium, auront une carte à jouer. Chez les hommes Grégory Baugé, Michaël d'Almeida et François Pervis, après leurs déconvenues individuelles, ont une chance de rattrapage sur le Keirin. L'équitation aura la part belle avec le saut d'obstacles individuel où Rozier, Bost et Staut sont bien placés après la première qualification. Sur terre comme sur eau, les Bleus jouent sur tous les tableaux. Ainsi, en voile, Jonathan Lobert défendra les chances françaises en Finn, D'Ortoli et Delpech en feront de même en 49er, tout comme Marie Riou et Billy Besson en Nacra 17. Enfin, si la compétition en bassin a été décevante, le clan tricolore espère se refaire une santé en eau libre (10 kms) grâce à Marc-Antoine Olivier (6e mondial) qui possède une bonne chance de sortir la natation de la tête de l'eau. 

Le chiffre : 2,45

Le record du monde de Javier Sotomayor en saut en hauteur sera-t-il battu lors de ces Jeux Olympiques ? Le bond du Cubain date de plus de 23 ans maintenant (le 27 juillet 1993) mais deux hommes l'ont approché récemment. L'Ukrainien Bohdan Bondarenko (2,42) et le Qatari Mutaz Essa Barshim (2,43). Dépasseront-ils le maître à Rio ? 

Javier Sotomayor
Javier Sotomayor
francetv sport @francetvsport