Rio 2016 logo
Jour 1 : les Jeux sont officiellement lancés | SPUTNIK

Rio 2016 : Jour 1 - Le programme des moments forts de ce samedi 6 août

Publié le , modifié le

Malgré le lancement non-officiel de ces Jeux depuis mercredi avec le début des tournois masculin et féminin de football, cette 31e Olympiade de l'ère moderne s’ouvre réellement aujourd’hui après le spectacle de la cérémonie d’ouverture cette nuit. Stars à suivre, Français à scruter de près ou l'événement à ne pas rater, suivez le guide !

L’événement à ne pas manquer : le cyclisme sur route (14h30)

Cette épreuve de cyclisme sur route aura comme un goût de 22e étape du Tour de France. Treize jours après l’arrivée sur les Champs-Elysées, Froome, Bardet, Majka, Pantano & Co se retrouveront sous le soleil de l’hiver brésilien au départ des 237,5 kilomètres de cette course sur route. Qui succédera à Alexandre Vinokourov, vainqueur à Londres en 2012 ? Nombreux seront les coureurs à tenter quelque chose pour décrocher une médaille d’or sur un circuit décrit comme compliqué et fait pour les costauds. Une arrivée "difficile pour un homme seul" selon les mots de Romain Bardet et qui promet un finish avec plusieurs coureurs offensifs. A ce petit jeu là, les concurrents à la victoire finale pourraient être nombreux. Nibali, Valverde, Pantano ou Rui Costa ? Froome, bien aidé par une équipe de rêve (Thomas, Cummings et Yates) ? Ou bien un Français avec Vuillermoz, Bardet, Barguil ou Alaphilippe ? Réponse en fin d’après-midi

Les stars​

Basket : La Team USA entre en piste​ (Chine - Etats-Unis, 0h00)

Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, les Etats-Unis partent grands favoris des tournois de basket qui débutent demain sur les parquets brésiliens. Si les américaines n’entameront leurs Jeux que dimanche face au Sénégal, les yeux des spectateurs de la Carioca Arena brilleront en voyant débarquer la Team USA pour son premier match de poule face à la Chine. Si Stephen Curry, LeBron James Chris Paul ou James Harden ont choisi de faire l’impasse sur les Jeux, le sélectionneur Mike Krzyzewski n’aura pas eu à racler les fonds de tiroir au moment de choisir les douze joueurs qui tenteront de glaner une troisième médaille d’or consécutive. Dès ce samedi, Carmelo Anthony et Kévin Durant seront donc les chefs de file de la sélection USA, bien entourés par Kyrie Irving, Klay Thompson, Paul George, DeMarcus Cousins ou encore DeMar DeRozan. Une armada de stars NBA que personne ne semble pouvoir arrêter. A moins que l’Espagne de Gasol ou la bande à Tony Parker ne fassent mentir les pronostics. 

Tennis : Djokovic en quête du Graal​

Dans un tournoi amputé de bons nombres de tennismen en raison d’une blessure (Federer, Wawrinka) ou du virus Zika (Berdych, Kyrgios, Raonic…), Novak Djokovic tentera de décrocher le seul titre manquant à son palmarès. Après le bronze a Pékin en 2008 et une quatrième place à Londres en 2012 après un match perdu face à Juan Martin Del Potro – son adversaire au premier tour –, le n°1 mondial voudra concrétiser sa domination quasi sans partage sur le tennis mondial actuel en glanant le plus beaux des métaux dimanche 14 août, jour de finale. Andy Murrray, tenant du titre, tentera lui de conserver son bien acquis à domicile il y a quatre ans, un mois après sa victoire à Wimbledon. Les deux hommes ne se croiseront pas avant la finale pour un choc des titans déjà programmé. A part si Rafael Nadal, Kei Nishikori, Marin Cilic ou Jo-Wilfried Tsonga en décident autrement...

Les Français à suivre​

Le basket attirera bon nombre des pupilles des supporters français ce samedi. D’un côté, les hommes – emmenés par un Tony Parker fraîchement papa – tenteront d’oublier une préparation inquiétante en se relançant face à l’Australie pour ce premier match dans le tournoi. Plus facile à dire qu’à faire face à une formation candidate elle aussi à une médaille olympique (19h15). Du côté des Bleues, les joueuses de Valérie Garnier devront faire sans leur meneuse et capitaine Céline Dumerc, blessée à la cheville et qui ne participera pas au tournoi olympique. En l’absence de Dumerc, c’est la jeune Olivia Epoupa (22 ans) qui sera amenée à tenir la baguette de chef d’orchestre face à la Turquie, premier adversaire de l’Equipe de France demain (17h00).

C'est néanmoins du côté des bassins qu'il faudra se tourner pour observer les premiers français puisque c'est l'aviron qui ouvrira le bal ce samedi. Les épreuves débuteront dès 13h30 mais il faudra attendre 15h30 pour voir les premiers tricolores s'exprimer en deux sans barreur hommes. Les épreuves de deux de couple femmes, deux de couple hommes et quatre de pointe poids léger hommes mettront également aux prises la France aux autres sélections mondiales. Les débuts de la délégation française dans les bassins de la piscine olympique seront également scrutés. A partir de 18h00, vous pourrez observer Béryl Gastaldello et Marie Wattel sur 100m papillon dames, Jordan Pothain sur 400m nage libre messieurs, Lara Grangeon et Fantine Lesaffre sur 400m 4 nages dames ainsi que le relais 4x100m nage libre dames. Toujours côté piscine, l’Equipe de France masculine de Water-Polo affrontera le Monténégro pour son premier match de poules (0h30).

Avant un bouquet final nommé Teddy Riner vendredi prochain, le judo français espère bien enflammer les tatamis cariocas dès ce samedi avec une première chance de médaille. Tout frais champion d’Europe, Walide Khyar voudra concrétiser à Rio en décrochant l’or dans la catégorie des moins de 60 kilos. Laetitia Payet ouvrira elle le bal chez les dames dans la catégorie des moins de 48 kilos où elle se présentera dans la peau d'outsider avec pourquoi pas une belle surprise à la clé ? Côté gazon, l'Equipe de France féminine jouera son deuxième match de poules face aux Etats-Unis. Après la balade 4-0 face à la Colombie, cela devrait se compliquer face aux américaines, triple tenantes du titre.

Les yeux seront également rivés sur les différents tournois de tennis. Côté hommes, Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Gilles Simon seront les premiers à défendre leurs chances dans le tableau simple. Côté femmes, Kristina Mladenovic devra s'employer en simple face à l'ukrainienne Lesia Tsurenko mais également en double avec sa compatriote Caroline Garcia.


 

Mais aussi : nombreux sont les français à débuter leur Olympiade dès ce samedi. Le rugby dans sa version à 7 fera son grand retour aux JO avec l’entrée en lice des françaises face à l’Espagne et au Kenya. Les handballeuses débuteront leur tournoi face aux Pays-Bas pendant que les hommes ouvriront le bal du côté de la gymnastique artistique tout comme Lauren Rembi, seule représentante française du côté de l’escrime ce samedi. L'équitation fera également ses débuts avec le début des concours complet individuel et par équipes. Enfin Jean-Charles Valladont, Lucas Daniel et Pierre Plihon tenteront de décrocher la médaille d’or en tir à l’arc.

Le c​hiffre : 1

C'est une grande première ! En allumant cette nuit la vasque olympique lors de la cérémonie d'ouverture, Vanderlei Cordeiro de Lima a officiellement lancé les premiers Jeux Olympiques se déroulant sur le continent sud-américain. En trente éditions depuis 1896, les JO ont visité l'Europe, l'Asie, l'Océanie, l'Amérique du Nord et l'Amérique Centrale. Cette édition 2016 restera donc dans les annales de l'olympisme.

La carte postale : l’artiste JR investit Rio​

Il était passé par Paris il y a quelques semaines, faisant « disparaître » pendant quelques jours la pyramide du Louvre. L’artiste JR a traversé l’Atlantique et a tenu à rendre hommage aux Jeux Olympiques et à la culture urbaine de Rio avec trois œuvres installées au cœur de la ville brésilienne. L’une d’entre elles est placée sur le toit d'une résidence. Sur Instagram, JR a expliqué reproduire le saut de Mohamed Younes Idriss, un soudanais de 27 ans qui vit et s'entraîne à Cologne en Allemagne. "Il ne s'est pas qualifié pour les JO de Rio 2016 mais il est là-bas autrement", a écrit l'artiste. Une manière de découvrir les sportifs autrement que dans les stades.

A photo posted by JR (@jr) on Aug 2, 2016 at 9:52am PDT

L'intégralité du programme est à retrouver ici pour ne rien manquer des épreuves de ce samedi 6 août.

francetv sport @francetvsport