france etats-unis football feminin jeux olympiques rio 2016
Les Américaines célèbrent le but de Carli Lloyd contre la France | GUSTAVO ANDRADE / AFP

Rio 2016 - Foot : Les Bleues piégées par les Etats-Unis

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de football s'est inclinée face aux favorites américaines (0-1) pour son second match du tournoi olympique de football. Les Bleues ont malmené leurs adversaires mais ont craqué sur un but de Carli Lloyd (63e). L'équipe de France affrontera la Nouvelle-Zélande mercredi à minuit.

Et ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord d'accord ! La chanson de Francis Cabrel semble une fois de plus adaptée à l'équipe de France féminine de football, battue 1-0 par les Etats-Unis malgré un match réussi. Parler ainsi d'un match face aux Américaines, patronnes incontestées du ballon rond et championnes olympiques en titre, c'est dire la performance des Françaises. Ambitieuses dans le jeu, elles ont fait douter les Américaines. Mais la gardienne Hope Solo, imperturbable malgré les nombreux sifflets du public brésilien, n'a jamais flanché. Ni face à Wendie Renard (16e, 83e), ni devant Marie Laure-Delie (41e, 77e) Quand elles n'ont pas buté sur la portière américaine, les Bleues ont manqué de chance. Comme lorsque la tête de Wendie Renard, dominatrice sur un centre, a terminé sa trajectoire sur la transversale. Occasions manquées, Françaises sanctionnées. Carli Lloyd, la capitaine et meilleure joueuse du monde en 2015, a profité d'un tir détourné par Sarah Bouhaddi sur le poteau et revenu dans ses pieds, pour inscrire l'unique but de la rencontre (63e). 

Hope Solo, des sifflets et des arrêts

Si la gardienne américaine est ainsi prise en grippe par le public brésilien, c'est à cause d'un tweet sur le virus Zika, transmis par les piqûres de moustiques (et les rapports sexuels). Le tweet, où Hope Solo s'est prise en photo avec une moustique et un anti-moustique, a été considéré comme une attaque contre leur pays par de nombreux Brésiliens. Les sifflets étaient déjà nourris à chaque touche de balle de la gardienne lors du premier match des Etats-Unis contre la Nouvelle-Zélande. 

Hugo Monier @hgo_mon