Rio 2016 - Foot féminin : USA, Brésil et Canada qualifiés, l'Allemagne revient de loin

Rio 2016 - Foot féminin : USA, Brésil et Canada qualifiés, l'Allemagne revient de loin

Publié le , modifié le

Les Etats-Unis, le Brésil et le Canada se sont qualifiés pour les quarts de finale du tournoi olympique de Rio de foot féminin samedi, alors que l'Allemagne a arraché le nul contre l'Australie (2-2).

Après deux journées, le tournoi de football féminin livre ses premiers qualifiés pour les quarts de finale. Tous trois victorieux ce soir, les USA, le Brésil et le Canada sont les premières nations à décrocher leur précieux billet pour la suite de la compétition en attendant les troisièmes et derniers matches de poules qui auront lieu mardi 9 août. 

Le Brésil fait forte impression

Après sa victoire nette en ouverture face à la Chine, le Brésil a confirmé cette nuit en écrasant la Suède (5-1) avec des doublés de Beatriz et Marta, qui a aussi offert une passe décisive à Cristiane. Mais cette dernière, qui étirait ainsi son record de buts olympiques avec sa 14e réalisation, a dû sortir sur blessure. Dans le même groupe E, la Chine a dominé l'Afrique du Sud (2-0), avec notamment un but inscrit par Tan Ruyin quasiment depuis le milieu de terrain. Et pour finir 2e, la Chine pourra se contenter d'un nul mardi face à la Suède qui devra, elle, gagner. 

Les USA font tomber la France​

Dans un duel sur le podium du classement FIFA, les USA triples tenants du titre ont été bousculés dans le jeu par la France, mais l'ont emporté 1-0 grâce à un but de leur capitaine Lloyd et aux arrêts de leur gardienne Solo, pour sa 200e sélection. Les Françaises n'auront toutefois besoin que d'un nul pour s'assurer la qualification, mardi contre la Nouvelle-Zélande, qui de son côté a éliminé la Colombie en la battant 1-0, dans ce groupe G. 

Le Canada assure, l'Allemagne revient de loin

Dans la poule F, le Canada a disposé du Zimbabwe (3-1), éliminé, et pris son billet pour les quarts. L'Allemagne a dû remonter deux buts face aux Australiennes (2-2), avec une égalisation signée Bartusiak à la 88e minute. Elle garde ainsi une option privilégiée pour la qualification. 

AFP