Lauren Rembi
Lauren Rembi s'effondre après son match pour la médaille de bronze perdu | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Rio 2016 - Equipe de France: Une première journée sans médaille

Publié le , modifié le

Comme à Londres il y a 4 ans, l’équipe de France va boucler la première journée des JO de Rio sans la moindre médaille autour du cou. On attendait au tournant les cyclistes sur la course en ligne masculine ou encore Walide Khyar en judo dans la catégorie des -60 kg. On a également vu basketteurs et basketteuses fouler le parquet. Et même si globalement un sentiment de déception demeure, il y eu quelques satisfactions.

Les tops

Basket : Les Bleues peuvent vivre sans Dumerc


Face à la Turquie, on redoutait l’absence de Céline Dumerc mais les Braqueuses ont su faire front sous l’impulsion de Sarah Michel et Endy Miyem, meilleures marqueuses françaises avec 14 points au compteur. La première avait la lourde tâche de remplacer sa capitaine, forfait pour le tournoi. Avec un 5/10 au tir dont 4/6 à 3 points, la joueuse de Montpellier a illuminé la rencontre mais, selon elle, la France a pu surtout s’appuyer sur une grosse défense. Retenons aussi que les Bleues ont pris le dessus sur leur bête noire, de quoi leur donner une énorme confiance pour la suite (55-39).

Handball : Les filles s’offrent les vice-championnes d’Europe


Elles restaient sur 2 défaites face aux Oranjes, lors du dernier mondial et du TQO. Revanche a donc été prise. Le bras d’Alexandra Lacrabère n’a pas tremblé. L’arrière a en effet inscrit 5 penaltys en 1ère mi-temps. Elles mènaient 10-6 à la pause mais ont dû gérer une infériorité numérique qui a permis aux bataves de revenir à 12-12. Mais Gnonsiane Nombila a su faire la différence en fin de rencontre. Prochaine étape : la Russie (lundi à 16h30 heure française)

Epée féminine : l’encourageante 4ème place de Lauren Rembi


Elle est passée cette année du 43ème au 17ème rang mondial et participait à ses premiers Jeux à l’âge de 24 ans. Malgré cette belle progression, elle n’était pas favorite de cette compétition. En demi-finale et dans le duel pour le bronze, elle était à chaque fois dans le coup. Elle avoue qu’il lui a manqué un peu de confiance à des moments clés. Ses larmes nous ont émus mais elle garantit qu’elle les séchera d’ici jeudi et le concours par équipe.

Les Flops

Khyar : 2 petits tours et puis s’en va


Auréolé d’un titre de champion d’Europe acquis au mois d’avril dernier, Walide Khyar pouvait prétendre à un podium. Mais il a été surpris au second tour par le brésilien Kitadai alors qu’il menait au jeu des pénalités. Un yuko à quelques secondes de la fin et tout s’effondre. Le Français déclarera qu’il a offert le combat à son adversaire. Mais à seulement 21 ans, il devrait retenir la leçon pour revenir plus solide dans 4 ans.

La bande à Parker surclassée par l’Australie (87-66)


Pourtant favoris face à l’Australie, les joueurs de Vincent Collet ont sombré face aux « Boomers ». Absent de la préparation pour cause de paternité, Tony Parker a pourtant sonné la révolte, inscrivant 15 points en 5 minutes dans le 2ème quart temps. Mais cela n’a pas suffi. Malgré cette lourde défaite, Rudy Gobert vent rester positif : « Cette gifle va nous remettre dans le rythme » a-t-il déclaré. Le bon rythme devra être repris lundi face à la Chine.

Cyclisme : Alaphilippe s’est réveillé trop tard


Avec un quatuor constitué par Barguil, Vuillermoz, Alaphilippe et Bardet, les Bleus avaient de sérieuses chances de médailles vu ce que ces hommes et notamment les deux derniers ont montré sur le Tour de France. Mais le dauphin de Christopher Froome n’a jamais été en mesure de porter des attaques sur ce parcours accidenté qui lui convenait. Quant à Julian Alaphilippe, il voit le podium lui passer sous le nez, la faute à une chute à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée qui a profité à Van Avermaet, Fulgsang et Majka.

Bonus - tennis: l'élimination des Françaises et le pétage de plombs de Mladenovic