Van der Breggen
Van der Breggen s'impose | Eric FEFERBERG / AFP

Rio 2016 - Course en ligne femmes : L'or pour Van der Breggen

Publié le , modifié le

La France fondait beaucoup d'espoir sur Pauline Ferrand Prévot mais elle n'a pas terminé parmi les meilleures. La médaille d'or revient à la Néerlandaise Anna Van der Breggen. Alors qu'elle s'envolait vers le sacre, une de ses compatriotes, Annemiek Van Vleuten, a été victime d'une chute ultra spectaculaire. Mais les premières nouvelles sont rassurantes.

On a longtemps vu la Belge Lotte Kopecky aux avant postes. A 65 kilomètres de l’arrivée, Pauline Ferrand Prévot se retrouve dans un deuxième groupe qui pointe à une vingtaine de secondes du peloton de tête. Finalement la jonction a été opérée et on a vu l’autre Française, Audrey Cordon, tenter de partir seule et creuser un écart d’une petite dizaine de secondes.

Vu le scénario de la course et sa neutralisation de celle-ci, on a espèré une grande bagarre dans la côte de Canosas, avant dernière difficulté du parcours. Au pied de la montée, un groupe de sept concurrentes se détache parmi lesquelles la Polonaise Jasinka, la Belge Vekemans, et surtout Pauline Ferrand Prévot avec également la Néerlandaise Marianne Vos, tenante du titre. Chacune prend des relais très nerveux à tel point que l’écart avec le peloton atteint rapidement la minute.

Ferrand Prévot craque

Mais un peloton qui se remet à rouler conjugué à une échappée moins bien organisée fait que l’écart fond littéralement et on assiste à un nouveau regroupement à une vingtaine de kilomètres de la ligne, au cœur de la côte de Vista Chinesa. Et malheureusement, la Française, en proie à des problèmes de dos depuis le début de la saison lâche prise. Précisons aussi qu’elle a fait de la course de VTT sa priorité.

La terrible chute de Van der Breggen

Elles se retrouvent finalement 4 pour 3 places. Les Néerlandaises Van Vleuten et Van der Breggen, Elisa Longo Borghini et l’Américaine Mara Abott complètent le quatuor. Cette dernière va basculer en tête au sommet avec Van Vleuten. Dans la descente, la batave fait la différence. On pense qu'elle va s'imposer en solitaire mais elle est victime d'une très spectaculaire chute à 10 kilomètres du terme. Les premières impressions sur son état sont d'ailleurs très inquiétantes. D'après sa fédération, elle a été transportée à l'hôpital, choquée mais consciente.  Mara Abott se retrouve seule et semblait avoir course gagnée mais elle a été rattrapée à 250 mètres de la ligne par les 3 médaillées. La Suédoise Emma Johansson et Elisa Longo Borghini complètent le podium.