Tcheuméo JO lèvre
Audrey Tcheuméo avait un regard de tueuse lors de sa quête olympique | Toshifumi KITAMURA / AFP

Rio 2016 : Avec Tcheuméo et Maret, le judo français retrouve la lumière

Publié le , modifié le

En attendant Teddy Riner vendredi, beaucoup de questions se posaient sur le judo tricolore à Rio. Audrey Tcheuméo a répondu par une médaille d'argent chez les -78 kg. Ultra-concentrée à défaut d'être toujours brillante, la Française s'est frayée un chemin jusqu'en finale face à Kayla Harrison. Déjà sacrée à Londres, l'Américaine a remis le couvert avec maîtrise ne laissant aucun regret à Tcheuméo. Battu en demi-finale des -100 kg, Cyrille Maret s'est lui rapatrié sur la médaille de bronze en battant en finale pour la 3e place l'Allemand Karl-Richard Frey sur ippon.

La médaille d'argent de Clarisse Agbegnenou n'avait pas masqué les multiples échecs tricolores dans les premiers tours. On disait le judo tricolore dans la difficulté à la recherche d'un second souffle. Audrey Tcheuméo et Cyrille Maret ont remis les pendules à l'heure. Certes il n'y a toujours pas eu de Marseillaise mais deux médailles de plus, c'est bon pour le moral des combattants. "Je suis quand même satisfaite, a lâché Tcheuméo. En finale, j'ai eu du mal à me mettre dedans, je n'avais pas la même fougue qu'en demi-finales. Mais c'est pas grave, je suis fière de moi. C'est du plus. La semaine du judo a été dure, compliquée. Il n'y a pas eu beaucoup de médailles, mais les Jeux c'est vraiment une compétition à part. Moi, je repars avec l'argent, c'est beau. J'ai encore du travail à accomplir pour être plus agressive."

VIDEO : Tcheuméo en argent

Cyrille Maret s'est emparé du bronze chez les -100 kg
Cyrille Maret s'est emparé du bronze chez les -100 kg

Le jour de son anniversaire, Cyrille Maret s'est lui offert une belle médaille de bronze. Pour ses premiers jeux, le judoka de l'ACBB a répondu aux attentes et lui aussi n'a rien à regretter après sa défaite en demi-finale face à un adversaire supérieur et futur champion olympique, le Tchèque Lukas Krpalek. En petite finale, Maret s'est parfaitement repris avec un superbe ippon sur l'Allemand Frey. "Je suis venu pour le titre mais je repars avec un beau bronze, a commenté Maret. C'est l'aboutissement de dix ans de travail, de dix ans d'acharnement. J'ai su rebondir après ma demi-finale et je suis vraiment content. C'est une grande fierté." Le tapis rouge est désormais posé pour Teddy Riner qui peut apporter l'or tant attendu vendredi.

VIDEO : Maret se paye le bronze

Xavier Richard @littletwitman