Teddy Riner - JO
Teddy Riner n'est plus qu'à un combat du titre olympique | AFP - MIGUEL MEDINA

Riner en 8e de finale

Publié le , modifié le

Le Français Teddy Riner s'est qualifié pour sa première finale olympique en dominant le Sud-Coréen Sung-Min Kim par waza-ari. Au prochain tour, il rencontrera le vainqueur du combat le Russe Alexander Mikhaylin. La France aura donc bien une 18e médaille. Finale prévue pour 17h10. En revanche, c'est fini pour Anne-Sophie Mondière (+78kg).

Revoir le combat de Teddy Riner en demi-finale :

Il est certainement le Français le plus attendu du tournoi olympique. A Londres, Teddy Riner a l'opportunité de rentrer dans la légende de son sport en obtenant la médaille d'or des (+100kg). La seule médaille qui manque à son palmarès. Même si la pression liée à l'événement est évidente, Riner a survolé sa journée. Quatre combats et quatre succès. Le contrat est rempli. Son dernier adversaire, le Sud-Coréen Sung-Min Kim a été battu par waza-ari, sanctionné de sa non combativité. Riner n'est donc plus qu'à un combat de son graal : le titre olympique. Il rencontrera en finale le vainqueur du match entre l'Allemand Andreas Toelzer ou le Russe Alexander Mikhaylin. Début prévu vers 17h10. Le contingent français est donc assuré d'une 18e médaille. Reste à déterminer son métal.

Un peu plus tôt dans la journée, il avait géré son quart de finale face au Cubain Oscar Brayson. Une immobilisation qui avait valeur de ippon. Pour son second combat du jour, le Guadeloupéen avait pris la mesure du Tunisien Faicel Jaballah. Le quintuple champion du monde avait remporté son combat par uchi-mata à 11 secondes de la fin du chrono. Ce matin, pour les 16e de finale, Riner avait fait fait le travail face à Janusz Wojnarowicz. Mais moins à son aise que prévu, sans doute à cause de la tension de début de journée, il n'avait pas affiché la même sérénité que d'habitude. Certainement que les 168 kilos (!) de son adversaire l'ont dérangé pour assurer ses prises.

Mondière dehors dès le premier tour

Anne-Sophie Mondière, trois fois championne d'Europe des (+78kg) entre 2006 et 2008 a été sortie dès le premier tour. La Française est tombée face à Brésilienne Maria Suelen Altheman,  victorieuse sur waza-ari. Une grande déception. "Je suis forcément déçue. Je place bien mon spécial mais je me redresse et elle me contre et voilà. Ensuite, je place des attaques mais je n'arrive pas à conclure, a t-elle partagé. Ca a été très dur d'arriver jusqu'ici. Je ne sais pas ce qui va se passer après mais j'ai vécu un super truc avec les filles. Le bilan de ces deux dernières années est que j'ai beaucoup appris sur moi. J'ai grandi." A 33 ans, le rêve d'une médaille olympique vient certainement de s'envoler définitivement.