La course du 100 m remportée par Usain Bolt
La course du 100 m remportée par Usain Bolt | GABRIEL BOUYS / AFP

Retour sur la 9e journée

Publié le , modifié le

Dimanche 21h51, la "Foudre" Usain Bolt s'abat sur Londres. La course exceptionnelle éclipse une dimanche riche en émotions et performances. D'Andy Murray à Ben Ainslie, des soeurs Williams à Mahiedine Mekhissi, de Bryan Coquard à Jonathan Lobert, ils ont brillé. Pas autant que l'astre Bolt.

Le résumé du jour : 

La perf du jour: Bolt et les autres

Le 100 m a livré son verdict: Usain Bolt a fait parler la "Foudre" pour  pétrifier 80.000 personnes venues assister dimanche à Londres à un "show" de 9  secondes 63/100 qui a tenu toutes ses promesses. Le Jamaïcain a écrit l'une des plus belles pages de sa légende. Un pur moment de plaisir. Que dire de plus. La course parle d'elle-même.

Partis sous la pluie, les marathoniennes ont offert une course tout aussi haletante sur le superbe parcours londonien. Attendues, les Kenyanes n'ont pas suivi la foulée de l'Ethiopienne Tiki Gelana, nouvelle reine du marathon en 2h23min07 sec, record olympique. La "golden quest" des Britanniques continue avec la médaille d'or en voile de Ben Ainslie (Finn) et surtout le doublé au tennis d'Andy Murray. Dans la même après-midi, l'Ecossais a offert l'or en simple et l'argent en double mixe avec Laura Robson. Une journée très riche.

Côté tricolore, trois nouvelles médailles au compteur pour un chiffre de 25 (8 en or, 8 en argent et en 9 bronze). La belle rentrée d'argent de Bryan Coquard, 20 ans, en omnium (sorte de décathlon du cyclisme sur piste) et le bronze de Jonathan Lobert à l'épreuve de Finn (voile) après avoir remporté la dernière régate ont lancé la journée. Médaillé d'argent surprise à Pékin, Mahiédine Mekhissi a récidivé en finale du 3.000 m steeple le champion du monde Ezekiel Kemboi au terme d'un sprint échevelé et d'une joie partagée avec son vainqueur. Encore un beau moment. 

Les déceptions: Federer et Djokovic

Roger Federer est passé une nouvelle fois à côté de son rêve olympique, le seul titre qui manque à  son immense palmarès, peuplé entre autres de 17 tournois du Grand Chelem."Je suis très satisfait d'avoir une médaille d'argent, très fier. Ça a été une semaine très forte en émotions pour moi. J'aurais pu me faire sortir au  premier tour, puis en demi-finale", a quand même savouré le Suisse, battu par Murray en trois manches (6-2, 6-1, 6-4). Un autre est déçu de sa compagne olympique: le Serbe Novak Djokovic qui a perdu la médaille de bronze revenue à l'Argentin Juan Martin Del Potro. Vraiment une salle journée pour le binôme de tête du tennis mondial.

L'anecdote: La parité fait son chemin

Les Jeux Olympiques ont franchi une nouvelle étape symbolique, dimanche en début d'après midi, lorsque la Russe Elena Savelyeva a remporté le premier combat de boxe féminin des JO. Il reste désormais très peu d'épreuves réservées à un seul genre. A quand des épreuves masculine de natation synchronisées et de gymnastique rythmique et sportive!

Le chiffre: 4

Trois athlètes sont entrés dans l'histoire olympique. Le Britannique Ben "Beano" Ainslie, 35 ans, a décroché un quatrième titre olympique en voile (un en Laser en 2000,  trois en Finn en 2004, 2008 et 2012) et rejoint le légendaire Danois Pol Elvstrom (4 or entre 1948 et  1960).

Les sœurs Serena et Venus Williams ont remporté un nouveau titre en double, le troisième après ceux de 2000 et 2008. Déjà  sacrées chacune une fois en simple, Serena et  Venus détiennent chacune quatre médailles d'or olympique. Un seul mot: exceptionnel!

Mathieu Baratas