Phelps dubitatif
Le nageur américain Michael Phelps | MARTIN BUREAU / AFP

Retour sur la 1ere journée

Publié le , modifié le

La première journée de compétition a apporté son lot d'émotions. Vinokourov sacré sur la course en ligne, Michael Phelps au pied du podium, la victoire des Bleues en football… Retour.

Retour sur la journée du 28/07/2012

Voir la video

La perf : Les sports collectifs féminins

Reçues 3/3. Les trois équipes féminines étaient engagées ce samedi. Les footballeuses, d'abord, ont infligé une correction aux Nord-Coréennes (5-0). Les filles de Bruno Bini menaient (1-0) à la fin de la première mi-temps avant de dérouler en seconde. Marie-Laure Delie, Linda Georges, Elodie Thomis ou encore Camille Catala ont toutes marquées. En basket tout va bien aussi. Les Bleues ont dominé le Brésil (73-58). Une belle performance qui s'est dessinée dans le dernier quart-temps. En fin de soirée, les handballeuses d'Olivier Krumbholz ont réalisé l'exploit de battre les Norvégiennes, championnes olympiques en titre (24-23).

La surprise : Alexandre Vinokourov

Personne ne l'attendait à ce niveau. A 38 ans, le Kazakh Alexandre Vinokourov s'est imposé lors de la course en ligne. A la surprise générale, il a devancé le colombien… Les Anglais, qui attendaient la victoire de leur star Mark Cavendish, ont été livrés à eux-mêmes en fin de course. Suspendu deux ans pour dopage en 2007, l'ancien coureur Astana, qui a annoncé la fin de sa carrière au terme de la compétition, a estimé que ceci était "sa meilleure réponse". " J'ai montré à tout  le monde que 'Vino' est toujours là."

La déception : Michael Phelps

A 27 ans, il a fait de la réunion olympique son dernier rendez-vous avant sa retRaite sportive. Pour sa première compétition de la quinzaine, le nageur de Baltimore est passé à côté de sa finale, sur le 400m 4 nages, en terminant 4e, au pied du podium. Il a été largement dominé par son compatriote et rival Ryan Lochte. Le Brésilien Pereira et le Japonais Higo ont complété le podium. "C'était une course merdique" a commenté l'homme aux 14 titres olympiques à l'issue de la course". 

L'anecdote : Mickaël Bourguain 

Un petit tour et puis s'en va. Pour des raisons de quota, le spécialiste de la piste, Mickaël Bourguain était obligé de participer au moins à deux épreuves pour avoir le droit d'être aligné sur le Kerin. Il a donc été ajouté à l'effectif de l'équipe sur route. Il a pris le départ de la course aux côté de Chavanel, Démare et Galopin avant de s'arrêter quelques kilomètres plus loin. La scène est curieuse et un brin ridicule. Mais puisque c'est le règlement qui l'oblige…

Le chiffre : 0

Comme la tête à Toto. De tous les Français en lice ce samedi, aucun n'est parvenu à décrocher une médaille. Celui qui en est passé le plus près est le judoka Sofiane Milous. En -60 kg, il a échoué à un combat de la médaille de bronze en perdant son combat de repêchage face à l'Arménien Hovhannes  Davtyan. Du côté des fleurettistes, la déception était grande aussi. Astrid Guyard,  Corinne Maitrejean et Ysaora Thibus sont toutes passées à la trappe en 8e de finale. Idem pour les archers français. L'équipe de France masculine, vice-championne du monde en titre s'est fait éliminer dès les quarts de finale par le Mexique. Une journée à oublier.