Julie Bresset sur la ligne d'arrivée
Julie Bresset sur la ligne d'arrivée | Leon Neal / AFP

Retour sur la 15e journée

Publié le , modifié le

L'équipe de France a connu une journée riche en émotions et en médailles avec l'or de Julie Bresset, et, l'argent d'Anne-Caroline Graffe et des "Braqueuses". Le Britannique Mo Farrah puis Usain Bolt et le relais jamaïcain ont ébloui la soirée de leur classe.

Résumé du jour

Voir la video

La perf du jour: les larmes d'or de Bresset, Bolt bien dans la légende

La Française Julie Bresset a illuminé la journée en devenant championne olympique de la course de VTT au bout d'un impressionnant cavalier seul. "Comme j'étais bien, je n'ai pas  hésité à prendre les devants" a-t-elle déclaré du haut de ses 23 ans. De l'or aussi beau que les larmes de la Française sur le podium. Anne-Caroline Graffe, 26 ans, a décroché une belle médaille d'argent en taekwondo dans les + 67 kg comme les Basketteuses tricolores, dépassées par les intouchables Américaines, qui offrent la première médaille en sport collectif féminin. La délégation tricolore compte désormais 33 médailles (10 or, 11 argent, 12 bronze).

En compagnie de ses copains jamaïcains du relais 4x100m, Usain Bolt a parachevé son triplé olympique triplé (100m-200m-4x100m) comme à Pékin en 2008 avec un record du monde à la clé (36.84), son quatrième lors d'une olympiade. Ne cherchez plus la STAR de ces jeux même si le Britannique Mo Farah mérite les honneurs en réalisant le prestigieux doublé des courses de fond 5 000 - 10 000.   Le record du monde du 20 km ne fait pas rêver mais la fatigue des marcheuses à la fin de l'effort donne un indice de la souffrance. A seulement 19 ans, la Russe Elena Lashmanova est devenue championne olympique du 20km en 1:25.02.

La déception du jour (1): La disqualification de Diniz

"J'ai été quoi? Qui ça? Nooon! C'est pas possible", a dit Yohann Diniz, abasourdi.  "Je suis disqualifié? Je tombe des nues ". Arrivé au courage après une chute au 39 km, une défaillance et 3h et 48 minutes d'effort, le double champion d'Europe et vice-champion du monde a été déchu de sa huitième place du 50 Km marche pour un ravitaillement hors zone dans les derniers kilomètres. Un délégué  technique malaisien rapporte avoir surpris le Français prendre une bouteille  d'eau, là où il ne devait pas. Pas très sport de la part de ce juge. 

La déception du jour (2): Le Brésil n'a toujours pas tout gagné

Comme en 1984 et en 1998, le Brésil a de nouveau échoué en finale des Jeux Olympique devant le Mexique (2-1). Quintuple champion du monde, multi-vainqueur de la Copa America, le Brésil attendra Rio pour toucher l'or olympique. 

Anecdote: Estanguet gagne encore

Le Français Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë, a été élu à la commission des athlètes du Comité olympique international avec 1 779 voix à l'issue d'un scrutin auquel 10.852 athlètes étaient appelés à participer du 16 juillet au 8 août. Il a été élu en quatrième et dernière position derrière, dans l'ordre, la tireuse slovaque Danka Bartekova, le rameur australien James Tomkins et la nageuse zimbabwéenne Kirsty Coventry. Une nouvelle victoire pour Estanguet après son troisième titre olympique.

Le chiffre: 811 000

L'Ouzbek Artur Taymazov est devenu champion olympique en lutte libre dans la catégorie des 120 kg. Selon le site Sportune, l'heureux champion olympique devrait toucher un chèque de 811 000 euros de son pays. Deux autres champions olympiques vont aussi toucher le jakpot. Les lutteurs de l'Azerbaijan Toghrul Asgarov, sacré en -60 kg, et Sharif Sharifov, sacré en -84 kg, devraient toucher eux 640 000 euros. A titre de comparaison, un champion olympique français touchera une prime imposable de 50 000 euros de l'Etat.

Mathieu Baratas