Liu Xiang - JO 2012
La chute de Liu Xiang a été l'un des grands temps forts de cette journée | AFP - GABRIEL BOUYS

Retour sur la 11e journée

Publié le , modifié le

Deux médailles de bronze sont venues égayer cette triste 11e journée de compétition. Steeve Guénot, a confirmé après son titre olympique remporté à Pékin, Hamilton Sabot a surpris son monde en barres parrallèles. Mickaël Bourgain a déçu en Keirin et Liu Xiang est encore tombé sur le 110m haies.

La perf du jour : Hamilton Sabot (barres parallèles)

Sa médaille était l'une des moins attendues de la compétition. C'est en véritable outsider que le Français Hamilton Sabot s'est installé sur la troisième marche du podium. Qualifié in extremis pour la finale, à égalité avec un huitième gymnaste, le Français est l'invité surprise des barres parallèles. Il décroche la 27e médaille de la délégation française, la première pour la gymnastique. "J'ai gagné une médaille de bronze olympique en entrant en outsider de  cette finale, et je suis super content", a partagé l'Antibois, en détachant bien clairement chacun de ses mots. "Je ne l'ai pas volée cette médaille. Comme tout peut arriver dans une finale olympique, voilà c'est la mienne !" Une belle histoire, comme l'olympisme les aime. Il y a quelques jours, Sabot lui-même ne savait pas s'il participerait à cette finale. "Je ne savais pas sur quel pied danser. Je ne savais pas s'ils me mettaient  dans la finale ou pas, cela dépendait des règles. Et quand ce fut acté, ce fut  plus un soulagement qu'une vraie joie", a raconté le jeune homme de 25 ans.

La déception (1) : Mickaël Bourgain (Keirin)

Mickaël Bourgain a raté son pari. Médaillé de bronze des JO de Pékin en vitesse individuelle, le pistard a échoué en demi-finale de Keirin. Sur la piste du vélodrome olympique, il a terminé à la 4e place de sa série, alors que seules les trois premières places étaient qualificatives. Le Français, qui a pris la tête à plus d'un tour de l'arrivée et a essayé de la garder. Malheureusement, sa stratégie ne fut pas payante puisqu'il a été remonté dans la ligne droite par l'Allemand Maximilian Levy, le Néo-Zélandais Simon van Velthooeven et l'Australien Shane Perkins. Dans la petite finale, Bourgain a terminé 2e, ce qui revient à la 8e place finale. 

La déception (2) : Liu Xiang (110m haies)

Champion olympique à Athènes, le Chinois Liu Xiang est une véritable star dans son pays. Favori à Pékin du 110 mètres haies, il s'était blessé devant son public et avait laissé échapper son rêve de doublé. Revanchard à Londres, il visait une fois de plus l'or. Mais l'histoire s'est répétée ce mardi. Lors de sa série, il a chuté en butant sur le premier obstacle et a dû quitter le stade en boitant, après s'être blessé au tendon d'Achille.

Revoir sa chute

Le carton rouge : Sept athlètes camerounais portés disparus

"Ce qui a débuté comme une rumeur s'est avéré vrai. Sept athlètes camerounais qui ont participé aux Jeux olympiques de Londres ont disparu du village olympique". L'information vient de la bouche de David Ojong, le chef de la mission camerounaise aux Jeux. Les sept sportifs recherchés sont suspectés d'avoir fui pour s'installer en Europe à des fins économiques. Les disparitions concernent : cinq boxeurs éliminés dès leur entrée en lice, Thomas Essomba, Christian Donfack Adjoufack, Abdon Mewoli, Blaise Yepmou Mendouo, Serge Ambomo, mais aussi Drusille Ngako, deuxième gardienne de l'équipe de football, et le nageur Paul Ekane Edingue.

Le chiffre : 12

Comme le nombre de kilos que doit perdre Steeve Guénot avant de débuter une compétition. Engagé en (-66kg), le lutteur champion olympique doit s'astreindre à un terrible régime avant de débuter la compétition. Ce mardi, il a perdu son titre olympique en s'inclinant en demi-finale face au Sud-Coréen Kim Hyeonwoo mais s'est consolé avec une médaille de bronze. Pour son dernier combat dans la catégorie des (-66kg) il s'est imposé face à le Cubain Pedro Isaac Mulens Herrera. Désormais, il combattra aux côtés des (-74kg) la catégorie de son frère, Christophe, parti à la retraite. Le temps du régime est fini pour Steeve.