Suhr  Silva Isinbayeva
L'Américaine Jennifer Suhr, la Cubaine Yarisley Silva et la Russe Yelena Isinbayeva | GABRIEL BOUYS / AFP

Retour sur la 10e journée

Publié le , modifié le

La belle chute de la Tsarine Yelena Isinbayeva, la résurrection et les larmes de Felix Sanchez, l'émergence de la merveille grenadine Kirani James, la déception argentée de Grégory Baugé, l'exclusion d'un champion olympique Alex Schwazer. Les sentiments et les émotions étaient au rendez-vous d'un lundi qui s'annonçait plutôt calme après la foudre lancée par Usain Bolt dimanche soir. Chaque jour olympique est unique.

Le résumé du jour :

Voir la video

La perf du jour: La résurrection de Sanchez et la naissance de Kirani James

A 35 ans, le Dominicain Felix Sanchez est redevenu champion olympique du 400 m haies huit ans après son premier titre en 2004 et à chaque fois dans le temps de 47.63. Sanchez, aussi double champion du monde, a couru avec une photo de sa grand-mère décédée lors des séries en 2008. Ému aux larmes, Sanchez a reçu une ovation méritée du Stade Olympique comme Usain Bolt, venu chercher sa médaille d'or.

Sur 400m, le coureur de la Grenade, Kirani James, a frappé un grand coup... Champion du monde cadet en 2009, champion du monde junior en 2010, champion du monde senior en 2011, champion olympique en 2012 en 43"94 à seulement 19 ans, le longiligne (1.93m) James est déjà la nouvelle star du tour du piste. Pour sa part, "La "Tsarine" Yelena Isinbayeva a raté son pari. Sacrée en 2004 et 2008, elle a abandonné le titre olympique du saut à la perche. Incapable de franchir 4,75 m, Isinbayeva, détentrice du record du monde (5,06 m), a laissé l'or à l'Américaine Jennifer Suhr pour se contenter du bronze. "C'est comme une médaille d'or pour moi" a-t-elle dit.

La "Golden Quest" continue pour les Britanniques avec l'or de Jason Kenny et de l'équipe de saut d'obstacle pour un total de 18 médailles d'or. En revanche, la France a vécu une journée un peu terne avec une seule nouvelle médaille au compteur pour un chiffre de 26 (8 en or, 9 en argent et 9 en bronze). Grégory Baugé a récolté de l'argent amer dans l'épreuve de vitesse derrière Kenny. Pire, l'équipe de France de football féminine a offert la victoire au Japon (1-2) en demi-finale du tournoi olympique. Une déception. 

La déception: Schwazer pris par la patrouille

Le marcheur italien Alex Schwazer, champion olympique à Pékin sur 50  km, a été exclu lundi de la sélection italienne pour dopage. Contrôlé positif à  l'EPO  (érythropoïétine), l'athlète, qui a reconnu s'être dopé, est le premier athlète de renom privé des Jeux de Londres pour cette raison. "Ma carrière est terminée, j'ai  fait une erreur. Je voulais être plus fort pour ces jeux Olympiques. J'avais  tort. J'assume la responsabilité de ce qui s'est passé", a-t-il déclaré. L'Italien a raté la marche.

L'anecdote: Le "space" brownie

Les Athlètes doivent faire attention à ce qu'ils mangent. Le judoka américain Nicholas Delpopolo, 7e en 673 kg, l'a appris à ses dépends. Il a été exclu des Jeux olympiques de Londres après avoir subi un contrôle antidopage positif à la marijuana. "Mon test positif est dû au fait que j'ai mangé de la nourriture sans faire attention et je n'avais pas réalisé qu'elle avait été cuisinée avec de la marijuana", a-t-il dit. Nicholas Delpopolo  aurait consommé un... brownie fraudulueux, a précisé le Comité olympique américain à Reuters. Interdiction de rire.

Le chiffre: 1

Le vent a ses vertus rafraîchissantes: toute voile dehors, le marin Pavlos Kontides a remporté lundi la première médaille olympique de Chypre comme nation sportive indépendante en prenant la deuxième place en Laser dans la baie de Weymouth. Oui, rafraîchissant.

Mathieu Baratas