Oleksandr Pyatnytsa javelot londres
Oleksandr Pyatnytsa doit rendre sa médaille d'argent obtenue à Londres en 2012 | FRANCK FIFE / AFP

Quatre athlètes positifs aux JO 2008 et 2012

Publié le , modifié le

Le CIO a publié un communiqué sur quatre athlètes contrôlés positifs a posteriori lors des JO de Pékin et Londres. Il s'agit de la Turc Nurcan Taylan (haltérophilie, 2008), de l'Arménienne Hripsime Khurshudyan (haltérophilie, 2008), du Biélorusse Pavel Kryvitski (lancer du marteau, 2012) et de l'Ukrainien Oleksandr P'Yatnytsya (javelot, 2012). Ce dernier avait remporté la médaille d'argent et est tenu de rendre sa récompense. Lors de la réanalyse de ses échantillons, du Turinabol, un stéroïde anabolisant, a été retrouvé.

En conséquence, le Finlandais Antti Ruuskanen, 3e du concours, passe à la 2e place et le Tchèque Vitezslav Vesely monte sur le podium. Pour les autres athlètes positifs, aucun n'avait obtenu de médaille. Le Bélarusse Pavel Kryvitski, éliminé en qualifications du marteau, est positif au turinabol ainsi que les haltérophiles arménienne Hripsime Khurshudyan, 11e en 75 kg, positive au stanozolol, et turque Nurcan Taylan (48 kg), qui n'avait pas terminé l'épreuve et a été contrôlée positive elle aussi au turinabol. Au total, 98 sportifs ont été contrôlés positifs aux jeux Olympiques de Pékin 2008 et de Londres 2012 à la suite des réanalyses effectuées à la demande du CIO.

Xavier Richard @littletwitman