Stade olympique de Tokyo
Le stade olympique de Tokyo. | Kazuhiro NOGI / AFP

Premiers galops d'essais pour le nouveau stade olympique de Tokyo

Publié le , modifié le

Mercredi, le nouveau stade olympique de Tokyo a accueilli son premier match avec la Coupe de l'Empereur. A un peu plus de sept mois de l'ouverture des JO.

Il devait accueillir le gratin du rugby mondial pour se tester, ce sont finalement les illustres Andres Iniesta, David Villa et Lukas Podolksi qui ont été les premiers à user la pelouse du nouveau stade olympique de Tokyo, mercredi. Quelques heures après le passage à la nouvelle année, les deux espagnols et l’Allemand affrontaient avec le Vissel Kobe l’équipe des Kashima Antler’s lors de la Coupe de l’Empereur. Ils ont été sacrés après un succès 2-0.

Un projet retardé

Un match qui constituait la première rencontre disputée dans le nouveau stade olympique de Tokyo, à 205 jours de l’ouverture de la compétition. L’enceinte aurait dû sortir de terre bien plus tôt mais le projet avait été repensé à l’été 2015, repoussant les délais de livraison. Un chantier mené sur le site de l’ancien stade olympique, entièrement détruit, qui s’est achevé le 2 décembre dernier.

Dans le stade, 185 ventilateurs et 8 brumisateurs ont été installés alors que de fortes chaleurs sont redoutées dans la capitale japonaise durant les JO. Durant la compétition, le stade olympique accueillera les cérémonies d'ouverture et de clôture des JO cet été, ainsi que les épreuves d'athlétisme et quelques matches de football.

France tv sport francetvsport