Première victoire pour les Français au TQO de water-polo

Première victoire pour les Français au TQO de water-polo

Publié le , modifié le

Au lendemain de sa défaite contre les favoris hongrois (13-7), l'équipe de France de water-polo a conquis son premier succès lors du Tournoi de qualification olympique (TQO), à Trieste. Face aux Roumains, les Français se sont en effet imposés (12-11), dans une victoire qui les place sur de bons rails pour chercher l'une des quatre premières places du groupe, qualificatives pour les quarts de finale. La France jouera mardi contre la Russie.

"Tous ceux qui l'avaient vécu nous avaient dit que le TQO c'est vraiment un tournoi à part. Et bien… je confirme ! Les Espagnols qui perdent contre les Néerlandais, les Canadiens qui arrachent le nul aux Hongrois à la dernière seconde… Il y a des choses incroyables, des erreurs même chez les meilleurs en raison du stress. Et ça a été le cas ce soir pour nous aussi : l'événement a pris le pas sur le reste. On a parfois pu croire qu'on n'avait rien fait à l'entraînement depuis des semaines, qu'on débutait la préparation. En fait, c'est juste le résultat de l'enjeu olympique." Après avoir sermonné ses joueurs hier lors de la défaite contre la Hongrie (13-7), Florian Bruzzo, le coach de l'équipe de France ne cachait pas son étonnement quant aux résultats du jour. Mais pour ses hommes, ce petit but d'avance sur les Roumains suffit à son bonheur: "La victoire est cependant là et c'est bien l'essentiel. Il va vite falloir passer à autre chose, évacuer ce match de nos esprits parce qu'on n'a pas le temps de réfléchir, de savourer. Demain, c'est les Russes."

"C'est ce qu'on appelle un match aux couteaux. En fait, tous les matches dans ce TQO sont comme ça. C'est celui qui a le plus de courage qui gagne. Et ce soir c'était nous. On n'a pas craqué quand on a été mené et ça c'est super", se réjouissait Enzo Khasz. Les cinq buts d'Ugo Crousillat ont forcément pesé dans ce succès arraché au forceps."On a su la plupart du temps garder notre sang froid, notre contrôle, même quand on a été menés et c'est certainement pour ça qu'on gagne. Le tournoi est très long aussi ; il nous faut absolument rester concentrés sur nous, sur nos résultats. Ne pas penser aux autres, prendre les matches les uns après les autres", ajoutait Thibault Simon.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze