Alexis Pinturault
Le skieur français Alexis Pinturault | AFP - FABRICE COFFRINI

Pinturault tentera un triplé

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault, le polyvalent en forme de l'équipe de France de ski alpin, a indiqué jeudi à Kitzbühel qu'il concourrait aux Jeux de Sotchi (7 au 23 février) dans trois disciplines (super-combiné, géant et slalom), délaissant a priori le super-G.

"Trois épreuves, sûr, quatre ça m'étonnerait. Il faut mieux se concentrer sur trois disciplines. Mes disciplines fortes restent le slalom et le géant", a rappelé le jeune champion de Courchevel. "J'avais annoncé que je voulais faire plus de super-G cette saison. Mais, comme j'avais des problèmes en slalom, j'ai préféré laisser un peu tomber le super-G pour résoudre ces difficultés. Ainsi, je n'ai pas disputé l'épreuve de Val Gardena" en Italie, a rappelé Pinturault, 22 ans. Aux Mondiaux-2013 à Schladming, en Autriche, le Savoyard avait participé aux quatre épreuves, chaque fois dans le "top 6" mais sans atteindre l'objectif d'au moins un podium.

A Kitzbühel, où le programme a été chamboulé en raison des conditions météorologiques, Pinturault participera déjà au slalom, vendredi, discipline dans laquelle il a renoué avec la victoire - la première de la saison pour l'équipe masculine - dimanche à Wengen (Suisse). Puis il disputera dimanche le super-G, qui compte comme épreuve de vitesse pour le super-combiné. Seul un podium en super-G à "Kitz" pourrait inciter Pinturault et les responsables d'équipe à étoffer son programme aux Jeux d'hiver. 

AFP