Pinturault hypothèque ses chances

Pinturault hypothèque ses chances

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault, 23e de la descente du super-combiné, s'est compliqué la tâche dans sa quête d'or. Le skieur français possède plus d'une seconde et demie de retard sur un redoutable slalomeur comme Ivica Kostelic, vice-champion olympique en titre de la discipline. Le natif de Moûtiers accuse également une sconde de retard sur Bode Miller, tenant du titre, et une demi-seconde sur Ted Ligety, champion du monde 2013 sur cette épreuve. Point positif, le jeune tricolore partira dans les premiers lors du slalom à partir de 12h30. Il n'aura pas droit à l'erreur.

Alexis Pinturault craignait cette descente de Rosa Khutor, sa première sortie en compétition depuis son arrivée à Sotchi en début de semaine. Un pressentiment vérifié pour le jeune skieur français, 22 ans au compteur. S'il peut encore viser le podium dans l'épreuve de super-combiné, le tenant du titre du globe de cristal de la spécialité devrait être trop court pour l'or. Parmi les grands favoris à la victoire, l'homme aux six victoires en Coupe du monde est le moins bien placé à l'issue de la descente. Svindal, Kostelic, Miller et Ligety possèdent entre une demi-seconde et une seconde et demie d'avance sur le Français, vainqueur du slalom de Wengen cette saison. Une avance non négligeable, d'autant que c'est le père de Kostelic, Ante, qui tracera la manche de slalom. "Je reste dans la course au moins pour un podium", a toutefois déclaré "Pintu". Si le chrono ne plaide pas en la faveur de "la Bête", son surnom dans le groupe France, ses résultats en super-combiné lui donne droit à rêver. 

Vidéo: La descente de Pinturault​

Pinturault excellent en super-combiné cette saison​

En 2013/2014, Pinturault l'a emporté à Kitzbühel et s'est classé deuxième à Wengen lors des deux seules épreuves de la spécialité. "Je n'ai pas fait une mauvaise course en partant de derrière, et puis je devrais profiter d'une piste propre pour le slalom", a ajouté le skieur de Courchevel. Un argument fort pour se convaincre des chances de podium du natif de Moûtiers. Alors qu'une température très douce est attendue (13°C), la neige devrait rapidement se détériorer. Partir dans les premiers est donc un avantage pour Alexis Pinturault. Reste à ne pas sortir de la piste et à faire descendre le chrono. Pour entamer en beauté ses premiers jeux Olympiques. Autres Français engagés, le descendeur Adrien Théaux (17e à 1"76) et le slalomeur Thomas Mermillod Blondin (27e à 2"99) n'ont pas fait mieux que leur leader. Le premier ne s'est pas rassuré après sa contre-performance dans la descente tandis que le second aura du mal à faire mieux qu'un Top 10. Il s'élancera avec le dossard 4 lors du slalom, Pinturault avec le 8 et Théaux avec le 14 à partir de 12h30. "En super-combiné, le slalom pèse deux tiers", juge Svindal. Une chance pour Pinturault.

Les résultats du super-combiné: https://sport.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/resultats/ski-alpin/super-combine-hommes

Vidéo: L'analyse de la descente par Luc Alphand​

Vidéo: La réaction d'Alexis Pinturault

Jerome Carrere