Pierre Houin-Jérémie Azou
Le duo Jérémie Azou et Pierre Houin à Lucerne | MAXPPP

Pierre Houin a fait éclater le duo Stany Delayre-Jérémie Azou

Publié le , modifié le

L'étape de coupe du monde de Lucerne a entériné les résultats des championnats de France d'aviron. C'est bien Pierre Houin qui fera équipe avec Jérémie Azou sur le deux de couple poids légers à Rio. Pour Stany Delayre, équipier d'Azou pendant quatre ans, champion du monde en 2015, la fin de l'histoire est cruelle.

Le sort de Stany Delayre s'est sûrement joué le 3 avril dernier dans le bassin de Cazaubon aux championnats de France. Ce jour-là, il termine troisième derrière son compère Jérémie Azou et le nouveau venu Pierre Houin. C'est ce jeune rameur de 22 ans qui sera donc aligné sur le Rostee de Lucerne avec Jérémie Azou pour l'étape de Lucerne. Et dimanche, ce nouveau binôme a rendu la copie parfaite en remportant le deux de couple poids léger. Une victoire pleine d'autorité qui a scellé l'association envoyée à Rio. Houin a fait ses preuves, Stany Delayre ne verra pas les Jeux, lui qui a terminé quatrième à Londres avec Jérémie Azou. Stany Delayre vit ce qu'il a fait endurer à Frédéric Dufour, l'ancien partenaire de Jérémie Azou.

Tout connu

"Je savais que ce n’était pas Jérémie l’homme à battre, mais Frédéric Dufour, un grand monsieur de l’aviron tricolore". Quand il se présente aux championnats de France 2012, Stany Delayre sait que s'il veut voir Londres, il doit battre Frédéric Dufour, ce qu'il fera. Suivra alors quatre ans de collaboration avec Jérémie Azou. Quatre ans au cours desquels ils vont tout connaître. L'injustice et la déception lors de leur quatrième place aux JO de Londres ou le vent à Amsterdam en 2014, les galères avec l'accident dont sera victime Stany en 2013 mais aussi les triomphes avec ce titre mondial conquis en 2015 à Aiguebelette. Un titre qui devait logiquement les mener à l'or olympique cet été au Brésil.

Tristesse

La victoire du duo Houin-Azou a sonné le glas d'une association de deux hommes qui se connaissent par coeur. Mais dans le sport de haut niveau, il y a généralement peu de place pour les sentiments. L'objectif était l'or à Rio et sur ce qu'il a montré à Cazaubon et à Lucerne, Pierre Houin présentait aux yeux du staff plus de garanties. Les entraîneurs Jérôme Déchamp et Alexis Besançon ont tranché en faveur du jeune Lorrain après Lucerne. "Ce n'était pas un moment agréable" a raconté Houin rapporte L'Equipe. Ce fut encore plus dur pour Azou et Delayre. "Ils ont fait le choix de la performance individuelle plutôt que de l'expérience" a regretté le Bergeracois. "Même si tu imaginais les deux scénarii, même si tu t'y prépares à l'avance, je savais que ça allait être dur. Je le confirme, c'est très dur", a soufflé un Jérémie Azou qui a accusait le coup. C'était peut-être le prix à payer pour l'or olympique en août prochain.

Benoit Jourdain @BenJourd1