Michael Phelps
L'Américain Michael Phelps | AFP - GETTY IMAGES

Phelps raccrochera après Londres

Publié le , modifié le

Après ses 8 médailles d'or historiques à Pékin en 2008, et un total de 14 titres olympiques à seulement trois médailles du record absolu, Michael Phelps n'ira pas au-delà des Jeux de Londres. A 27 ans, il sortira des bassins avec le plus beau palmarès de l'Histoire.

"J'ai été dans des villes incroyables, mais je n'ai jamais pu les visiter. J'ai juste vu l'hôtel, ses jardins et c'est tout. Après les Jeux, je vais aller où je veux et faire ce que j'ai envie. C'est excitant, c'est quelque chose de nouveau pour moi". Dans une interview à CBS, dans l'émission 60 minutes, même le désir de sa maman de la voir nager à Rio de Janeiro en 2016 ne semble pas avoir d'effet sur lui : "Je suis fatigué".

Quatorze titres olympiques, 26 sacres mondiaux en grand bassin, depuis 2000, Michael Phelps a eu le temps de faire le tour des bassins. Le plus grand nageur de tous les temps veut désormais profiter de la vie, après avoir réalisé une dernière ligne droite à Londres pour  ses derniers Jeux Olympiques qui pourraient lui permettre de battre le record absolu, détenu par la Russe Larissa Latynia, avec 18 médailles olympiques en gymnastique artistique (entre 1956 et 1964). En comptant les deux médailles de bronze à Athènes (200m nage libre, 4x100m nage libre), Phelps en a déjà 16. A Londres, peu importe le métal, en montant trois fois sur le podium, il deviendra la référence absolue de l'olympisme. Et son entraîneur de toujours, Bob Bowman, est certain qu'il en gagnera dans la capitale anglaise.

Pour arriver devant cette ultime échéance, Michael Phelps a dû passer bien des embuches, bien des moments de démotivation: "Après Pékin, il y a eu de nombreuses fois où j'ai pensé: 'Je ne veux plus faire ça, je ne veux plus être dans la piscine tous les jours'", avoue-t-il dans cette interview. Et l'affaire de sa suspension pour avoir fumé du cannabis a laissé également des traces profondes. Malgré tout, l'Américain semble plus prêt que jamais à disputer ces Jeux de Londres.