Michael Phelps
Michael Phelps | Satiro Sodre / AGIF

Phelps, papillon de lumière

Publié le , modifié le

Pour la dernière course individuelle de sa carrière, Michael Phelps a remporté le 100m papillon et termine ses Jeux en apothéose avec une 21e médaille olympique, la 17e en or. La relève américaine est pourtant déjà en marche avec Missy Franklin, qui a battu le record du monde sur 200m dos, et Katie Ledecky, vainqueur du 800m. Les Françaises Alexianne Castel et Coralie Balmy ont toutes les deux terminé septièmes de ces épreuves.

Michael Phelps a remporté la dernière course de sa carrière. Il ne pouvait pas en être autrement. Si l'histoire ne retiendra pas son chrono, assez quelconque pour lui (51'21), elle n'aurait pas supporté qu'un autre remporte ce 100m papillon promis au nageur US. Certains ont bien tenté de faire vaciller l'idole, qui touchait aux 50 mètres en septième position (!), mais l'albatros parvenait, grâce à sa coulée légendaire, à refaire son retard avant de placer une dernière accélération typiquement "phelpsienne". Au final, 21e médaille olympique pour le kid de Baltimore, la 17e en or. Qui pourra battre un jour ce record ?

La victoire de Michael Phelps sur 100m papillon

Michael Phelps peut dormir tranquille, la relève US semble d'ores et déjà assurée. Surtout chez les filles avec les prodiges Franklin et Ledecky. La première, 17 ans, a survolé le 200m dos en battant le record du monde en 2'04''06. "Missy le missile" a reléguant sa suivante, Anastasia Zueva, à  plus d'une longueur. La Russe, vice-championne du monde en 2009, a pris la  deuxième place en 2'05''92.  L'Américaine Elizabeth Beisel, médaillée de bronze aux Mondiaux-2009, s'est  classée 3e en 2'06''55. Alexianne Castel, 22 ans, a fini 7e en 2'08''43. La Française, qui avait été  sacrée championne d'Europe du 200 m dos cet été à Debrecen, ne pouvait raisonnablement pas espérer beaucoup mieux. Même constat pour Coralie Balmy, septième également sur 800m et qui n'a pas pu suivre le rythme fou imprégné par Katie Ledecki. A 15 ans, la jeune Américaine a donné une leçon tactique à la concurrence en partant très vite. L'Espagnole Belmonte Garcia et surtout la Britannique Adlington, n'ont pu que constater les dégâts. Le péril jeune est déjà en marche.

La course du 200m dos

La course du 800m

Julien Lamotte