Sélection US Ryan Lochte Michael Phelps
Ryan Lochte (gauche) et Michael Phelps (droite) | FREDERIC J. BROWN / AFP

Phelps domine Lochte

Publié le , modifié le

Dominé dans le 400m 4 nages, Michael Phelps a remporté mercredi à Omaha le deuxième round du combat de poids lourds qui l'oppose à Ryan Lochte lors des sélections américaines pour les jeux Olympiques. Les deux nageurs valident un nouveau ticket pour les JO.

Le deul s'annonçait exceptionnel sur le papier. Il l'est dans les bassin du Nebraska. Phelps, battu par Lochte lundi en finale du 400 m 4 nages, a pris sa  revanche mercredi en devançant Lochte sur 200 m libre en 1 min 45 sec 70/100,  avec seulement 05/100 d'avance, après avoir effectué chaque virage en tête. Comme sur 400 m 4 nages, les deux hommes ont obtenu un billet pour Londres  sur la distance. C'est même une double revanche pour le multichampion olympique. Lochte avait battu Phelps sur 200 m libre l'an passé à Shanghai pour  remporter l'un de ses cinq titres de champion du monde. Je n'avais pas été bon dans les virages en demi-finale alors j'ai essayé  de mieux utiliser la vitesse à ces endroits. C'est OK mais il y a encore  beaucoup de choses à améliorer", a déclaré Phelps.

Phelps monte en puissance lors de ces sélections US et continue de dominer ses épreuves fétiches. Quelques minutes plus tard, il a signé le troisième temps des  demi-finalistes du 200 m papillon pour entrer en finale, prévue jeudi. Et certainement valider un nouveau ticket olympique. Si le nageur de Baltimore a finalement renoncé à prendre part jeudi aux  séries du 100 m libre, il reste en lice pour disputer huit courses à Londres,  comme à Pékin en 2008, où il s'était couvert d'or à huit reprises.

Manaudou et Lacourt auront de la concurrence

Missy Franklin, 17 ans, a confirmé qu'elle était programmée pour faire des  vagues à Londres (27 juillet-12 août) en remportant le 100 m dos, devant Rachel  Bootsma, 18 ans, avec à la clé un nouveau record des Etats-Unis (58.85) qui  fait d'elle la troisième performeuse de l'histoire sur la distance. "J'ai toujours rêvé de ce moment mais je ne pensais pas que ça viendrait à  17 ans", a expliqué Franklin aux 12.000 spectateurs. "Se qualifier pour ses premiers jeux Olympiques grâce à un record des  Etats-Unis, c'est parfait", a ajouté l'ado du Colorado qui s'affirme comme l'une des principales rivales de Laure Manaudou qui ambitionne une médaille sur la distance et qui ne verra l'une de ses plus vieilles rivales.

Les deux adolescentes ont écarté de Natalie Coughlin, 29 ans, qui rêvait de  remporter une troisième médaille d'or olympique consécutive du 100 m dos.  Coughlin a fini à la 3e place mais, selon le système couperet des sélections  US, seuls les deux premiers par épreuve sont qualifiés pour les JO. Idem pour Jessica Hardy, détentrice du record du monde du 100 m brasse depuis 2009, qui a  échoué à se qualifier pour les JO de Londres sur cette épreuve et les deux  billets sont revenus à Breeja Larson et Rebecca Soni.

Champion du monde en titre sur 100 m dos, Camille Lacourt a aussi un nouveau très sérieux concurrent. Matt Grevers a explosé la concurrence pour devenir  le deuxième performeur de l'histoire avec un chrono de 52.08, derrière son  compatriote Aaron Peirsol et devant le Français. Après son temps canon, l'Américain n'a pas caché ses ambitions pour Londres  et a tout de suite pensé aux Français. "Je pense que j'ai fait peur aux "Frenchies" et à d'autres aussi", a-t-il  confié. "Je suis l'homme à battre maintenant et j'aime ça". Quand j'ai vu mon temps, j'ai réalisé à quel point j'étais allé vite. J'ai une réelle chance de médaille d'or. Je suis à 2/10 du  record du monde, j'espère que je vais l'avoir. Je l'ai en vue maintenant (le  record du monde), ce n'est plus seulement un rêve, c'est quelque chose qui peut  se concrétiser". Avec la présence des Japonais, Junya Koga et surtout Ryosuke Irie, le 100 m dos sera l'une des courses à suivre dans le bassin olympique londonien.

Mathieu Baratas