Péchalat et Bourzat s'arrêtent là

Péchalat et Bourzat s'arrêtent là

Publié le , modifié le

Déçus par leur 4e place en danse sur glace, les patineurs français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont décidé de mettre un terme à leur carrière après les jeux Olympiques de Sotchi.

La déception a été immense. A nouveau au pied du podium olympique, le couple ne veut plus se battre pour une médaille en chocolat. Péchalat et Bourzat s'étaient donné quelques heures pour réfléchir sur une éventuelle participation aux prochains Mondiaux. Pas de décision à chaud sauf que l'échec a tout emporté. "La suite ? Des spectacles et la retraite. On n'ira pas aux Championnats du  monde (en mars)", a dit Bourzat, médaillés de bronze aux  Mondiaux-2012 avec sa partenaire.

"On a dû se tromper de discipline"

Le couple est sorti écoeuré par le système, fustigeant l'immobilisme de certains couples et le diktat de la tradition classique. "Si on ne récompense pas les gens qui se bougent un petit peu, on ne va avoir que du music-hall et des ballets classiques. Il n’y a pas que nous qui nous bougeons. Les Allemands... Mais personne n’est récompensé. Finalement, c’est une perte de temps. On a dû se tromper de discipline", a expliqué Nathalie Péchalat. Même son de cloche pour Fabian Bourzat qui préfère retenir les applaudissements du public plutôt que les notes sévères des juges. "Je pense que, dans notre carrière, on a fait et donné beaucoup plus à cette discipline que tous les médaillés ce lundi soir, a indiqué le patineur. Chacun son point de vue. J’espère que les programmes qu’on a fait auront plu toutes ces années. Plutôt que de faire des points, on a préféré faire plaisir au public, et se faire plaisir à nous. Ben, ça ne fonctionne pas comme ça."

Bourzat écoeuré

Fabian Bourzat est également très critique sur le couple russe médaillé de bronze Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov. "On n’avait pas vraiment de gros espoirs quand on a vu le tirage au sort des juges. On savait exactement que ça allait être difficile, a reconnu Bourzat. Après, passer de 103 points à 110 points en une semaine, c’est phénoménal. Félicitations aux Russes, je suis impressionné. Une telle progression sur un même programme..." Le couple préfère donc s'arrêter là plutôt que de vivre une autre déception aux Mondiaux. C'est peut-être mieux ainsi.

Palmarès du cou​ple

Jeux Olympiques: 4e (2014), 7e (2010), 18e (2006)
Championnats du monde: 3e (2012), 4e (2010), 5e (2009), 7e (2008), 12e  (2007), 15e (2006), 19e (2005), 20e (2004)
Championnats d'Europe: 1er (2012, 2011)

Xavier Richard @littletwitman